Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

PARIS GRAND SLAM : LES RÉSULTATS DU JOUR 2

PARIS GRAND SLAM : LES RÉSULTATS DU JOUR 2
Catégorie : ÉQUIPE DE FRANCE
le 06/02/2022

LE PARIS GRAND SLAM ÉDITION 2022 A PRIS FIN HIER À L’ACCOR ARENA. L’ÉQUIPE DE FRANCE TERMINE CETTE 2E JOURNÉE DE COMPÉTITION AVEC 5 MÉDAILLES DONT 2 EN OR, L’UNE POUR MARGAUX PINOT, QUI AJOUTE SON NOM AU PALMARÈS DE CETTE COMPÉTITION LÉGENDAIRE, L’AUTRE POUR UNE HABITUÉE DES VICTOIRES À PARIS : AUDREY TCHEUMÉO ! 

Après avoir fait rugir l’Accor Arena toute la journée Audrey Tcheuméo n’a pas manqué l’occasion de remporter son 5e Paris Grand Slam ! Impressionnante de détermination, la Française s’impose sur l’Allemande Luize Malzahn lors de son premier tour, avant de ne passer que 9 secondes sur le tapis lors de son combat suivant face à Emma Reid (GBR). En demi-finale la vice-championne olympique de Rio gagne par ippon sur soto maki komi contre la Coréenne Hyunji Yoon. Elle remporte sa finale face à Mami Umeki (JPN). Après une attaque signalée waza-ari alors que toute la salle avait vu ippon, la Française est restée dans son combat pour tenir cet avantage jusqu'à la fin. "Cela faisait un moment que j’avais du mal avec le très haut niveau. Je me posais plein de questions. Mais quand tu gagnes à Paris tu ne peux qu'être fière. Ça fait vraiment du bien au moral” a-t-elle avoué, émue, lors son passage en zone mixte. Pour son retour à la compétition, Madeleine Malonga remporte du bronze. Après une défaite inattendue en début de journée, la vice-championne olympique s’est bien reprise pour remporter une nouvelle médaille au Paris Grand Slam. “C’était dur aujourd’hui de me retrouver en compétition sans que les conditions physiques ne suivent. Mais mon mental m’a sauvé” témoignait Madeleine. Samah-Hawa Camara est battue au premier tour alors que Fanny-Estelle Posvite se classe 7ème.

© Emmanuel Charlot - Sen no Sen

Avant Audrey, c’est Margaux Pinot (-70kg) qui a ouvert le compteur de l’équipe de France pour ce deuxième jour, et de la plus belle des manières car la Française remporte l'or pour la première fois de sa carrière à Paris ! Margaux a connu un retour à la compétition parfait, malgré des adversaires assez coriaces dont notamment les deux dernières vainqueures du Paris Grand Slam, Yoko Ono et Saki Niizoe (JPN), battues respectivement en demi-finale et finale. Titrée au Golden Score dans une Accor Arena survoltée, la double championne d’Europe ne pouvait cacher sa satisfaction : ”Je voulais remercier les personnes qui m’ont tirée vers le haut. J’ai vraiment pris du plaisir à être là à Paris, avec tous les supporters, je me sentais forte et je suis fière de moi aujourd’hui”, nous confiait-elle. Dans la même catégorie, Clémence Eme et Kaïla Issoufi - remplaçante de dernière minute de Marie-Eve Gahié - terminent toutes les deux à la 7e place après leur défaite en repêchage. Inès Prévot perd face à la Japonaise Saki Niizoe en phases éliminatoires.

© Jean-Bernard Dalleau / France Judo

L’équipe de France féminine a frôlé le 3/3 mais Romane Dicko (-78kg) doit se contenter de l’argent. Vainqueure en 2020, elle bute cette fois en finale contre la judoka Japonais Wakaba Tomita vice-championne du monde 2021. "Je pense que j’aurai pu ramener de l’or, mais tant pis ça me fera du travail. Ça me fait tout de même plaisir de ramener une médaille aujourd’hui" a réagi Romane après sa défaite. La Japonaise aura définitivement été la bourreau de nos Françaises ; c’est aussi elle qui prive Julia Tolofua d’une finale sur un eri-seoi-nage à 30 secondes de la fin du combat. Mais Julia se reprend bien en place de 3 et s’offre le bonheur d’une médaille à domicile, comme en octobre dernier. Léa Fontaine se classe 5e après une défaite en place de 3 alors que Coralie Hayme n’a pas pu rejoindre le bloc final. 

© Isabelle Geiger / France Judo

Du côté des masculins, pas de nouvelles médailles en ce deuxième jour de compétition malgré 3 représentants en places de 3. Malgré de belles prestations, Alexis Mathieu et Guerman Andreev doivent se contenter de la 5e place, comme Joseph Terhec qui n’est pas parvenu à rééditer sa performance de l’an passé. 

L'équipe de France termine ce Grand Slam avec le bilan très positif de 11 médailles dont 3 en or et termine 2e au classement des médailles derrière le Japon ! 

Revivez l'après-midi de nos bleus à Paris :