Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

PARIS GRAND SLAM : LES RÉSULTATS DU JOUR 1

PARIS GRAND SLAM : LES RÉSULTATS DU JOUR 1
Catégorie : ÉQUIPE DE FRANCE
le 05/02/2022

L’équipe de France a récolté 6 médailles dont une en or pour Amandine Buchard ce samedi lors du premier jour du Paris Grand Slam 2022. 

Une médaille d’or et trois en bronze, les féminines se surpassent !

Très attendue pour son retour au Paris Grand Slam après plusieurs années d’absence, Amandine Buchard, n’a pas manqué son retour et a fait vibrer le public de l’Accor Arena ! Notre vice-championne olympique remporte son premier combat sur une immobilisation contre Salimata Fofana avant d’enchaîner grâce à un superbe kata guruma à genoux pour marquer ippon. Dans une demi-finale au suspens incroyable, Amandine prend le dessus sur Ai Shishime pour rejoindre la finale. Médaillée d’argent en 2019, Amandine ne manque pas l’occasion d’inscrire son nom au palmarès du tournoi parisien en triomphant face à la championne olympique des -48kg, Distria Krasniqi ! À l’issue de sa finale, la Française ne cachait pas son plaisir : “C’est la première fois que j'affronte cette judoka. Je savais que je n’allais rien lâcher et ça a fini par payer. Gagner à Paris, c’est trop bon, le public est incroyable”. Avant elle, Astride Gneto a terminé au pied du podium, battue en place de 3 par la Suissesse Fabien Kocher.

© Isabelle Geiger / France Judo

En -48 kg, les deux judokas Mélanie Legoux-Clément et Blandine Pont ont connu parcours similaire mais fortunes diverses lors de ce Paris Grand Slam. Battues en quart de finale, les jeunes femmes se reprennent pour rejoindre les places de 3. Mais, si Blandine Pont parvient à décrocher le bronze, Mélanie termine à la 5e place. Pour Blandine, c’est une nouvelle médaille au Paris Grand Slam après sa 3e place en 2021 : “C’était beaucoup d'émotions et de sensations. Avoir le public derrière nous c’est incroyable. Ramener une médaille quand on est à la maison c’est vraiment magique” confie-t-elle après son podium.

© Isabelle Geiger / France Judo 

Du côté des -57kg, quatre judokas étaient en lice. Sarah-Léonie Cysique, vice-championne olympique cet été à Tokyo signait son grand retour. Acclamée par les spectateurs, la pensionnaire de l’ACBB remporte ses deux premiers combats par ippon. Dans une demi-finale serrée qui se joue au Golden Score, Sarah-Léonie Cysique s’incline par ippon face à la Japonaise Haruka Funakubo. Opposée à Faiza Mokdar qui avait réussi l’exploit de battre en quart de finale la championne olympique 2012 Rafaela Silva, Sarah-Léonie s’impose et termine médaille de bronze. « Je suis contente, je voulais retrouver des bonnes sensations. Revenir avec une médaille c’est encore mieux. C’était compliqué de combattre contre une partenaire d’entraînement, donc c’est sûr que ce n'est pas simple.” explique Sarah-Léonie Cysique. “Mon objectif était Bercy, maintenant je vais me concentrer sur les championnats d’Europe, puis du Monde".

© Thierry Albisetti / France Judo

Autre engagée dans la catégorie des -57kg, Priscilla Gneto a fait un bon début de journée. Elle s’incline en demi-finale par hansoku make puis s’impose en combat pour la place de 3 face à Momo Tamaoki (JPN). La judoka Ophélie Vellozzi gagne quant à elle son premier combat par ippon, avant de s'incliner contre Julia Kowalczyk (POL).

© Thierry Albisetti / France Judo

Enfin, les -63kg n’ont pas réussi à briller aujourd’hui. Yasmine Horlaville et Chloé Yvin sont éliminées dès le premier combat. Championne de France en titre, Manon Deketer, remporte son premier combat par ippon puis s’incline au second tour.

Du bronze pour les garçons 

Malgré les fins de parcours prématurées de Vincent Limare, Romain Valadier-Picard et Cédric Revol, la catégorie des -60kg a rapporté une belle médaille à l’équipe de France par l’intermédiaire de son leader Luka Mkheidze. Après une défaite en demi-finale sur un kata-guruma bien placé, le Français a bien réagi. Dès le début du combat, il met la pression au Coréen. Réalisant une magnifique liaison debout sol avec un formidable juji-gatame, il décroche le bronze. “C’était ma troisième participation, je suis content d’avoir enfin obtenu une médaille. J’ai eu du mal sur mes combats avec les Coréens car ils ont un kumi kata très compliqué à gérer” témoigne Luka Mkheidze, le public m’a vraiment beaucoup apporté pour me remotiver et aller chercher le bronze”.

© Isabelle Geiger / France Judo

Après avoir offert au public parisien son premier frisson en remportant son premier combat sur Rustam Orujov (AZE), Benjamin Axus a clôturé le premier jour de l’équipe de France sur une superbe médaille de bronze ! Le Français a connu une magnifique journée pour remporter sa première médaille à Paris ! Théo Riquin perd au premier combat face à l’Azerbaidjanais Hidayat Heydarov sur un étranglement, tout comme Luca Otmane. Joan-Benjamin Gaba termine lui à la 7e place.

© Thierry Albisetti / France Judo

Il n’y aura pas de médaille française en -66kg. Auteur d’une entrée en compétition marquée par un beau sumi gaeshi, Daikii Bouba est passé tout près d’un premier podium sur l’IJF World Tour mais le jeune homme doit se contenter d’une honorable 5e place. 

Demain, suite de la compétition avec l’entrée en compétition des catégories lourdes ! Madeleine Malonga, Romane Dicko et 24 autres athlètes français seront en lice pour aller chercher l’or ! 

© Isabelle Geiger / France Judo