Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Judo : Des triplées ceintures noires

Catégorie : ACTUALITE FEDERALE
le 11/03/2016

Des triplées ceinture noire de judo, ce n’est pas commun, et pourtant c’est bel et bien arrivé. Chloé, Anaëlle et Emmy ont toutes les trois obtenu leur ceinture noire de judo à Tours cet hiver.

 

Le judo, une histoire de famille

La famille est arrivée un peu par hasard dans le Loiret en octobre 2015 avec ni famille, ni amis. Pour s’intégrer socialement c’est donc vers le sport et le judo que les 3 sœurs se sont tournées. Catherine Boyeldieu nous raconte : « Leur professeur Jean Pierre ISOLA disait à cette époque, qu’il fallait qu'elles prennent le judo comme un jeu,  qu'elles s'amusent et prennent du plaisir à pratiquer cette discipline. » et on peut dire qu’elles ont suivi ce conseil à la lettre.

Les triplées ne sont pas les seules judokas de la famille, deux de leurs oncles et une cousine pratique également le judo.

 

3 sœurs, 3 ceintures noires

 

Très fière de ses filles, Catherine Boyeldieu n’a cessé de les encourager même dans les moments les plus difficiles «leurs entrées au collège, a eu une incidence sur leur réorientation sportive, elles ont voulu délaisser le judo au profit d’autres sports scolaires collectifs. Elles ont finalement persévéré et ont continué. Il a fallu argumenter, raisonner, motiver nos enfants mais la ténacité a payé, nous sommes repartis avec en cadeau, trois ceintures noires. »

 

Des judokas aux caractères bien différents

Malgré qu’elles soient si proches et si soudées, les trois filles ont des caractères bien différents : « Chloé, première née, est de corpulence plus charpentée que les deux autres, elle est pourtant assez en retrait et fragile. Emmy, deuxième née, est de corpulence médium, elle dégage  une impression d'assurance et d'intransigeance, mais ne supporte pas l'injustice et l'inégalité tandis que Anaëlle, troisième née, est de corpulence mince et athlétique, elle est déterminée et combative mais a parfois du mal à admettre l’échec. » Nous raconte leur mère.

 

Merci à Catherine Boyeldieu et encore félicitations à Anaëlle, Emmy et Chloé.