Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Emilie Andéol pose son cadre à l'INSEP

Emilie Andéol pose son cadre à l'INSEP
Catégorie :
le 20/10/2016

Après son sacre olympique en août dernier, Emilie Andéol pose enfin son cadre au mur de l'INSEP aux cotés des grands champions français.

 

En présence de sa famille au complet, de son club R.S.C.Champigny, du président de la FFJudo Jean-Luc Rougé et son DTN Jean-Claude Senaud, Emilie a fait tomber le rideau pour découvrir son cadre juste au-dessus des deux grandes championnes Lucie Décosse et Céline Lebrun.

On la sent émue mais surtout fière de marquer de son empreinte le mur du dojo de l'INSEP qui regroupe les grands champions du judo français. 

"C'est un immense honneur pour moi. Je peux dire maintenant que j'appartiens à cette grande famille de champions de l'équipe de France. Et dire qu'à mes débuts ici, un titre national aurait pu me contenter, mais à force de côtoyer l'équipe de France forcément on aimerait bien en faire partie. C'est le rêve de tous les judokas !"

Tant de chemin parcouru pour écrire l'histoire, pour écrire son histoire. 

"C'est plus qu'une fierté de voir mon cadre accroché là juste au-dessus de mes deux grandes championnes, la reine Lucie Décosse et Céline Lebrun que j'avais en poster dans ma chambre plus jeune. Je peux dire que c'est grâce à elles et tous ces champions accrochés qui nous donnent envie tous les jours de se surpasser pour prétendre un jour être à leur coté.

Je pense à tout le travail effectué, à toutes ces années pour en arriver là, c'est vraiment quelque chose de beau. Mais je tiens à associer ma famille et mon club du R.S.C.Champigny qui me soutiennent depuis le début."

Le pari gagnant !

Christophe Massina, entraîneur national et coach d'Emilie a tenu sa parole. Quelques jours avant son sacre le pari était lancé ! Si Emilie gagnait, elle avait le droit à une paire de Louboutin, rien que ça. On ne saurait jamais si c'est réellement ce pari qui l'a motivé à décrocher le titre olympique. Mais quoi qui l'en soit, elle aura tout raflé...une belle médaille d'or olympique et sa paire de Louboutin, merci qui ? Merci Totoffe