Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

DÉCÈS DE ROMAIN PACALIER

DÉCÈS DE ROMAIN PACALIER
Catégorie : ACTUALITÉ
le 07/01/2020

La FFJDA a la tristesse de vous faire part du décès de M. Romain PACALIER, 8ème dan, à l’âge de 85 ans. Passionné de Judo dès ses débuts à 17 ans, il eut pour Maître Bernard MIDAN. Obtenant son 1er Dan à l’âge de 20 ans, puis le 2ème dans en 1956 et le 3ème en 1957 année de son départ en Algérie pour accomplir son service militaire. Sa passion du judo convainc l’Armée de donner aussi des cours de judo aux autres soldats.

Il revient alors en métropole où il consacre son énergie et sa vie au Judo : il revient à son club d’origine le Judo-Club du Rhône. Compétiteur de valeur, il est Champion de France toutes catégories, puis en -de 78kg et remporte le Grand Prix Technique de France et remporte la médaille de bronze individuelle aux Championnats d’Europe d’ESSEN (RFA) en 1962. Il a 28 ans.

A 30 ans en 1964 il prend le relais de Bernard MIDAN à la tête du JCR où il se consacre pleinement à toutes les tâches nécessaires au bon fonctionnement d’un club, outre ses qualités d’enseignant. Son rayonnement se réalise aussi auprès des personnes handicapées. Sous sa responsabilité et son enseignement le club passe de 600 à 1 200 licenciés. En 2001 il transmet le club à ses successeurs et continue d’enseigner le Jujitsu dans un club de campagne.

Il considérait la technique comme essentielle dans le plaisir de pratiquer le Judo, bien au-delà d’un parcours physique dans la compétition.

Lors d’un entretien donné au Comité du Rhône en 2007, il livrait sa philosophie du Judo :

« Le judo, à mon sens, ce sont avant tout des qualités morales, une philosophie de vie. C’est une façon de penser, d’agir ; un moyen de s’épanouir, de s’extérioriser. C’est l’endroit où je me sentais le mieux. Il y a là un contact étroit, qui permet de toucher au cœur de la valeur humaine ».

La FFJDA présente ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

 

Retour sur une entrevue avec Romain PACALIER en janvier 2007