Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

CHAMPIONNATS D'EUROPE : JOUR 3

CHAMPIONNATS D'EUROPE : JOUR 3
Catégorie :
le 22/04/2017

Audrey Tcheuméo en puissance 4 !

Bien en forme toute la journée, notre vice-championne olympique s'est montrée intraitable face à ses adversaires pour dominer fièrement à la Towar de Varsovie. Thème de la journée ? Mouvement arrière ! A l'image de son premier tour sur l'Allemande Anna-Maria Wagner sur o-uchi-gari (ippon). Même scénario sur la Néerlandaise K. Stevenson pour assurer sa place en demi-finale. Très puissante sur le kumi-kata, la sociétaire de Villomble Sport Judo a pris encore l'ascendant psychologique sur une de ses grandes rivales, la Hongroise Abigel Joo, lui infligeant son tani-otoshi (waza-ari) et méne jusqu'au bout cette confrontation pour s'offrir une cinquième finale européenne.  En route pour un quatrième sacre, Audrey s'est prise une alerte dès le début  sur un combinaison uchi-mata/o-uchi en ken-ken (waza-ari) par la Néerlandaise Guusje Steenhuis. Elle remet vite les pendules à l'heure et plaque son adversaire sur son mouvement arrière de la journée pour rafler son quatrième titre européen. 

 

Axel Clerget et Cyrille Maret rassurent 

Affichés comme les valeurs sûres de l'équipe de France masculine. Les deux engagés du jour ont confirmé leur statut en décrochant une médaille d'argent qui débloque enfin le compteur du groupe masculin. 

Axel Clerget (- 90 kg), en pleine démonstration ne-waza sur cette journée, a cloué sereinement tous ses adversaires au sol pour se frayer un chemin jusqu'en finale. Une finale déchue face à Aleksandar Kukolj qui l'a piégé à son propre jeu, surpris par le retournement au sol du Serbe qui le prive d'un titre. le sociétaire de Sucy Judo reste satisfait de son parcours et décroche enfin sa première médaille en grand championnat.

Ce rendez-vous européen, était l'occasion pour Cyrille Maret de confirmer son leadership, après sa médaille olympique et de décrocher un titre largement à sa portée. Il annonce la couleur dès son entrée en lice, le patron c'est lui. Il plante ses adversaires sur son puissant haraï-goshi. Demi-finale assurée face à une pointure du judo, le vice-champion olympique (-90 kg) Varlam Liparteliani. Aucunement affolé, Cyrille surprend même le Géorgien sur un retournement au sol pour tranquillement se poser en finale. On y croit et Cyrille peut vraiment le faire ! mais c'était sans compter sur  sur le sode-tsuri-komi-goshi infligé par l'Azeri Elkhan Mammadov au Golden Score. La frustration d'un titre qu'il mérité.

Rendez-vous manqué pour Emilie Andéol (+78 kg)

Coup dur pour Emilie Andéol qui cède d'entrée de jeu face à Mercedesz Szigetvari. Ménée d'un waza-ari sur un contre de tani-otoshi, notre championne olympique a du mal à revenir au score, freinée par une douleur au genou. La sociétaire du RSC Champigny s'est ensuite laissée embarquer sur un haraï/maki-komi (waza-ari) de la Hongroise qui lui a privé de tout espoir de médaille dans cette journée.

 

Pour cette étape individuelle, l'équipe de France repart avec 7 médailles européennes dont 2 titres pour Priscilla Gneto (-52 kg), Audrey Tcheuméo (-78 kg), 3 médailles d'argent avec Margaux Pinot (-63 kg), Axel Clerget (-90 kg) et Cyrille Maret (-100 kg) et du bronze pour Hélène Receveaux (-57 kg) et Marie-Eve Gahié.

 

Retrouvez dès demain l'épreuve par équipes pour clôturer ces championnats d'Europe.

Suivre le parcours des Français en direct sur Ippon.TV

Les tableaux actualisés