Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Paris Grand Slam 2018 : Jour 1

Paris Grand Slam 2018 : Jour 1
Catégorie : RÉSULTATS
le 10/02/2018

© Gaël Junker

La patronne c'est elle ! 

Clarisse Agbegnenou a encore fait sensation à l'AccorHotel Arena en s'offrant sa 4e médaille d'or au Paris Grand Slam devant son public toujours aussi fervent. Puissante et explosive comme jamais, la double championne du monde a su se montrer très complète tout au long de la journée. Des enchaînements, des actions-réactions sans parler de ses reprises de garde, à l'image de sa finale virevoltante sur la Japonaise Miku Tashiro (vainqueur du Masters de St Petersbourg) avec son kubi-nage qui lui permet de prendre sa revanche de décembre et de régner en vrai patronne dans sa catégorie.

© Gaël Junker


Cédric se REVOLte chez les -60 kg pour décrocher sa première médaille en Grand Slam et prendre une légère avance face à ses compatriotes dans le circuit international, laissant derrière lui Vincent Limare. Opportuniste à la dernière minute du combat face au Géorgien Lukhumi Chkhvimiani avec son seoi-nage qui lui permet d'accéder à la place de 3. Un combat qui ne sera pas disputé après la disqualification du Géorgien Amiran Papinahvili.


Ça dépote chez les -52 kg !

Malgré l'élimination prématurée des deux jeunes prétendantes, Amélie Brieux et Coraline Marcus Tabellion, Amandine Buchard et Astride Gneto ont, quant à elles, tenu à monter fièrement sur le podium des -52 kg. Une journée toute en puissance pour la sociétaire du RSC Champigny qui collectionne les médailles en Grand Slam (3e à Tokyo en décembre dernier). Un premier tour en 45 secondes pour annoncer la couleur à ses adversaires. L'Américaine Angelica Delgado subit les foudres du kata-gurama à la "Bubuche" (ippon) qui lui assure une place en demi-finale. Forte sur le kumi-kata, Amandine s'impose de 2 shido en Golden Score face à la nipponne Natsumi Tsunoda (tombeuse d'Astride Gneto en quart de finale). Mais cette stratégie n'aura pas fonctionné en finale face à la championne du monde juniors Uta Abe. Malgré toutes ses tentatives, elle n'a pas convaincu l'arbitre qui la pénalise d'un troisième shido en Golden Score. Une médaille d'argent qui l'installe sérieusement en leadership de sa catégorie. Mais la concurrence est bien présente chez les -52 kg, avec une médaille de bronze pour la Blanc-Mesniloise Astride Gneto, très stratège toute la journée, en pénalisant ses adversaires pour assurer une médaille.

 

© Philippe Rabouin

 

On a pu ressentir de la frustration pour la médaillée mondiale, Hélène Receveaux (-57 kg), restée au pied du podium après sa défaite face à la Coréenne Jisu Kim en place de 3. Même sentiment pour Kilian Le Blouch (-66 kg) qui démarre fort sa journée mais se laisse dominer d'un waza-ari par l'Allemand Sébastian Seidl en place 3.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les résultats


La Fédération Française de Judo a profité de la pause pour féliciter le parcours d'Alain Schmitt et de Loïc Korval qui ont mis un terme à leur carrière en équipe de France. Applaudit une dernière par le public très nombreux à l'AccorHotel Arena