Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

LE JUDO EN EHPAD MIS À L'HONNEUR SOUS LES YEUX DU PRÉSIDENT DE LA REPUBLIQUE

Catégorie : ANIMATION
le 24/09/2020

Ce mardi 22 septembre, les pensionnaires de l'EHPAD de Bracieux, dans le Loir et Cher, ont participé à une séance de Judo sous les yeux d'un invité de marque. C'est, en effet, Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron, en visite dans l'établissement, qui a été le témoin de ce beau moment de partage entre les résidents et l'enseignant du club local, le judo club Bracilien. 

Fabien a rencontré mr le président de la république, lors de sa visite a l ehpad de bracieux et a échanger sur le judo fait avec les résidents. https://m.youtube.com/watch?feature=share&v=u-BtAAW7lpc

Publiée par Judo club bracieux sur Mardi 22 septembre 2020

Sous la direction de Fabien Alphonse, enseignant du judo club Bracilien et Jean Papon, haut-gradé 6e dan, présent bénévolement pour partager son savoir, les résidents ont pu bénéficier d'une séance centrée autour du travail de l'équilibre et l'apprentissage de la chute. Ces séances, organisées tous les quinze jours, rassemblent une dizaine de résidents de l'établissement. Le projet, né à l'initiative de Jean Papon il y a 3 ans et repris par Fabien Alphonse, vise à développer la mobilité et la coordination des mouvement en toute sécurité dans le but de prévenir les chutes dans la vie de tous les jours. Mais la volonté de Fabien Alphonse et de Pierre Goualbault, directeur de l'EHPAD de Bracieux est également d'apporter et de renforcer le lien social pour les patients.  

Sous l'impulsion de l'enseignant du judo club Bracilien, également conseiller technique fédéral, le projet s'est étendu à plusieurs établissements de la région. Un  développement qui ravit l'intéressé : "Je m'éclate dans ce boulot car, à chaque séance, on amène de la vie dans l'établissement !".

© La Nouvelle République

Le confinement avait stoppé temporairement la collaboration entre l'enseignant, le club et l'EHPAD mais, dès le mois de juillet, Fabien Alphonse faisait son retour dans l'établissement pour le plus grand bonheur des résidents. L'organisation a forcément changé compte tenu des conditions sanitaires : le masque est obligatoire, le lavage de mains très fréquent et l'enseignant n'apporte plus de matériel du club. L'organisation a, certes, changé mais pas l'ambiance qui règne au cours de la séance bi-mensuelle. "Rien n'a changé, hormis qu'ils ne me voient plus sourire !" dit l'enseignant. Dans le contexte actuel, le directeur de l'établissement a souhaité que les choses reviennent le plus possible à la normale pour les résidents pour limiter au maximum l'éloignement et l'absence de liens sociaux des personnes âgées. 

De plus en plus d'établissements imitent l'EHPAD de Bracieux et Fabien Alphonse est très sollicité. Le judo intéresse particulièrement les établissements pour personnes âgées pour ses vertus physiques et morales. La demande est en forte croissance mais se heurte à la carence de professeurs disponibles pour dispenser ces séances... Pourtant, être présent pour ce public est une nécessité pour entretenir les relations sociales et lutter contre l'éloignement. Il ressort de ces rencontres des échanges très enrichissants de part et d'autre.