Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO 2020
00
00
:
00
jours
heures
minutes
App store Google Play

LE BUDOKAN LE HAVRE, PREMIER CLUB ENGAGÉ AUX CÔTÉS DE L'ASSOCIATION "LES PAPILLONS"

LE BUDOKAN LE HAVRE, PREMIER CLUB ENGAGÉ AUX CÔTÉS DE L'ASSOCIATION
Catégorie : ACTUALITE FEDERALE
le 22/12/2020

Le club du Budokan Le Havre a signé mercredi 16 décembre la première convention liant un club de Judo français et l'association "Les Papillons", engagée dans la lutte contre la maltraitance infantile. La signature de cette convention s'est accompagnée de la pose d'une boîte aux lettres destinée à recevoir des témoignages de victimes ou de personnes ayant assisté à des actes de violences envers les enfants.

Cette collaboration a notamment été initiée grâce à l'action de la maman d'une jeune licenciée du club victime de harcèlement. Récemment investie bénévolement dans l'association Les Papillons, Amandine s'est immédiatement tournée vers le club du Budokan Le Havre pour mettre en place la première boîte aux lettre sur la ville du Havre : "Je me suis dit : pourquoi ne pas commencer par le club de ma fille ? C'est souvent plus simple, au départ, d'aller vers des gens que l'on connait, avec qui on échange déjà. Nous sommes entrés en contact à ce sujet avec Bruno, le professeur du club, au cours du mois de novembre et tout s'est fait très rapidement".

 

Le comité Judo 76 est heureux de vous présenter son nouveau ZOOM ! Nous tenons à souligner l'initiative du BUDOKAN ,...

Publiée par Comité Judo 76 sur Jeudi 17 décembre 2020

 

Pour Bruno Souday, l'enseignant principal du club, il était tout naturel de mettre en place cette action pour protéger les jeunes licenciés et permettre aux éventuelles victimes de parler librement et sans peur, "un professeur de judo est avant tout éducateur, notre rôle est également de protéger les enfants. Dans une structure importante comme la nôtre, on ne peut pas tout voir, ni tout surveiller. Cette boîte aux lettres a pour but de s'assurer que si un acte malveillant est commis, chaque enfant peut en parler sans crainte."

Amandine et Bruno ont déjà commencé à sensibiliser les enfants à l'existence de cette boîte et sur son rôle au sein du club, pour encourager les éventuelles victimes et témoins à signaler tout acte violent. Ils ont notamment pu lire aux enfants des différentes sections une lettre explicative rédigée par le président de l'association, Laurent Boyet. 

Pour la maman, la pose de cette première boîte est une étape importante. Désormais, elle et sa référente sur le département de Seine Maritime, Karen Blache, sont déjà tournées vers l'objectif de multiplier ces initiatives dans les clubs sportifs et dans les écoles environnantes, "notre objectif est d'intégrer le maximum de clubs sportifs dans cette initiative. Tous les clubs qui souhaitent bénéficier de ce dispositif peuvent naturellement venir vers nous pour que l'on puisse le déployer". C'est Amandine elle-même qui relèvera quotidiennement les boîtes aux lettres qui ont été posées dans les différentes infrastructures du club du Budokan Le Havre. Karen Blache insiste par ailleurs sur le rôle crucial des bénévoles, au nombre de 500 à travers la France : "ce sont en effet les bénévoles de l'association "Les Papillons", extérieurs au club, qui relèvent chaque boîte. Quand un mot est recueilli, on va prévenir les responsables du club ou de l'organisation et ce sont eux qui vont traiter l'incident, sauf s'il s'agit d'un cas de viol où il y a automatiquement dénonciation à la CRIP (Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes)".

L'association se bat auprès des publics jeunes pour libérer la parole face aux pressions subies par les victimes, étape capitale pour leur reconstruction  : "Les jeunes victimes ne parlent pas ou peu, subissent des pressions. Il faut vraiment que cette parole se libère et plus elle interviendra tôt, mieux ce sera pour leur reconstruction personnelle. Être victime de violences sexuelles est un fardeau que l'on porte généralement toute sa vie et il est important de pouvoir se reconstruire le plus vite possible" explique Karen Blache. 

La FFJDA félicite le club du Budokan Le Havre pour cette belle initiative menée en partenariat avec l'association Les Papillons. 

Créée en 2019, l'association Les Papillons oeuvre pour la lutte contre la maltraitance infantile et la libération de la parole des victimes de violences. L'association s'engage notamment en déployant les Boîtes aux lettres Papillons© dans les écoles primaires, les collèges, les clubs de sport et infrastructures sportives des villes, pour aider les enfants à libérer leur parole des maltraitances dont ils sont victimes. Pour plus d'informations, rendez-vous sur https://www.associationlespapillons.org.