Chargement

Fédération Française de Judo
Accéder au contenu
1 000 dojos

Inauguration du dojo solidaire à Bures-sur-Yvette

20/10/2023

Dans le cadre du partenariat entre France Judo et de la Direction Interrégionale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Ile-de-France et Outre-Mer, le dojo solidaire Armindo RODRIGUEZ, issu du programme 1 000 DOJOS, a été inauguré mercredi 18 octobre dans l'Unité éducative d’activités de jour (UEAJ) de Bures-sur-Yvette.

Afin d'inclure le judo dans ses contenus d’enseignement, la Direction interrégionale de la Protection judiciaire de la Jeunesse Ile-de-France et Outre-Mer (DIRPJJ IDF-OM) a fait appel à France Judo et à son programme 1 000 DOJOS pour implanter un dojo solidaire dans une de ses Unités éducatives d’activités de jour (UEAJ).

Le site PJJ de Bures sur Yvette (91), pierre angulaire du projet sport/JOP de la DIRPJJ IDF-OM, qui repose notamment sur la pratique sportive, la formation des jeunes, des professionnels et la rénovation d’infrastructure sportive, répondait parfaitement au programme 1 000 DOJOS porté par France Judo. Une des salles du centre qui accueillait auparavant différentes activités sportives a ainsi été rénovée pour que des cours de judo, dispensés par des professeurs du Judo Club de Villebon-sur-Yvette, soient désormais dispensés aux publics du centre.

L’inauguration du premier dojo solidaire dans un centre d’action éducative de la DIRPJJ IDF – OM a également été l’occasion de signer une convention de partenariat avec France Judo. En effet, depuis quatre ans les deux entités travaillent en étroite collaboration pour la mise en place de différentes actions telles que la signature d’une convention partenariale avec la Dojo académie qui permet la formation des équipes professionnelles à la pratique du judo mais aussi à des événements d’envergure avec notamment trois journées de rencontres et d'échanges avec des champions olympiques organisées en 2022 au sein du Dojo de Paris.

 

Ce mercredi 18 octobre, Armindo RODRIGUEZ, vice-champion d’Europe de para judo était présent aux côtés d'Hervé DUPLENNE, Directeur interrégional de la protection judiciaire de la jeunesse Ile-de-France et Outre-mer et de Sébastien NOLESINI, Directeur Général de France Judo, pour inaugurer le dojo qui porte désormais son nom.

 


© DIRPJJ

 

En savoir plus sur la protection judiciaire de la jeunesse et ses missions :


La direction de la protection judiciaire de la jeunesse (DPJJ) du ministère de la justice a pour cœur de mission l’action éducative dans le cadre pénal. Elle prend en charge et encadre les mineurs qui font l’objet d’une décision de justice pour leur permettre de mieux appréhender leurs difficultés et de s’insérer dans la société.

Il s’agit d’éduquer, de protéger et d’insérer les mineurs confrontés à la justice, dans un objectif de lutte efficace contre la récidive.

L’objectif est de donner l’occasion à ces jeunes, dont certains sont en rupture familiale, sociale et scolaire, d’éprouver qu’un cadre strict peut-être une protection et un marchepied vers un futur meilleur. Cela implique de s’adapter aux besoins de ces adolescents, à leurs capacités, de nourrir leur curiosité et de les aider à acquérir de nouvelles compétences.

Au quotidien, les professionnels mènent, en équipe pluridisciplinaire (éducateurs, assistants sociaux, psychologues, professeurs techniques, infirmiers), des actions d’éducation, d’insertion sociale et professionnelle en direction des jeunes.

Afin de favoriser une prise en charge adaptée aux besoins et aux évolutions d’adolescents souvent en grande difficulté, la PJJ dispose d’une large palette de solutions dont le déploiement est assuré grâce à la complémentarité des structures éducatives. La PJJ pilote et coordonne des services de milieu ouvert et d’insertion mais aussi des dispositifs diversifiés et individualisés de placement.

La PJJ se mobilise avec l’ensemble des acteurs de la justice des mineurs et de nombreux partenaires dans les domaines de l’éducation, de l’insertion, de la culture, du sport et de la santé, pour apporter une réponse adaptée à la situation de chaque mineur qui lui est confié.

En 2022, 131 516 jeunes ont été pris en charge par la PJJ au niveau national.

 

Retrouvez les deux dernières inaugurations de dojos solidaires à Noeux-les-Mines et à La Seyne-sur-Mer :

Inauguration à Noeux-les-Mines Inauguration à La Seyne-sur-Mer

Sur le même sujet...