Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

DÉCÈS DE PIERRE JAZARIN

DÉCÈS DE PIERRE JAZARIN
Catégorie : ACTUALITÉ
le 04/11/2019

Le nom de Jazarin est intimement lié à l’histoire du judo français. Si l’on connait bien le passé de Jean-Lucien, infatigable défenseur d’un certain judo, président du Collège des Ceintures Noires pendant 25 ans, on connaît moins l’histoire de son fils. Non qu’il était dans l’ombre de son père, mais simplement parce qu’il était modeste, discret à ses côté et qu’il s’effaçait toujours au profit de la collectivité du Judo. Pierre est né en 1925. C’est son père Jean-Lucien qui l’a emmené au judo et qui par la suite se mis également à pratiquer. La carrière de Pierre commence en juillet 1943 au jujitsu club du Roule à Paris. L’année même du premier championnat de France.

Il passe sa ceinture noire le 23 janvier 1949, il porte alors le numéro 94 et il fait donc parti du club très fermé des cent premières ceintures noires françaises, puis le 2ème dan en 1952, le 3ème dan en 1956, le 4ème dan en en 1981 à l’âge de 56 ans et enfin le 5ème dan en 2004.

Il a enseigné bénévolement le judo dans son club d’origine de 1948 à 1963, puis dans un club de la banlieue d’Angers où il avait élu domicile de 1964 à 1967. Puis dans des MJC du département jusqu’en 1972.

Il aura formé de très nombreuses ceintures noires sans qu’il puisse en déterminer le nombre. Et pour la petite histoire, il avait, comme c’était possible à cette époque, demandé l’obtention par équivalence du diplôme d’Etat de professeur de judo-jujitsu, diplôme auquel il pouvait prétendre. Malheureusement le diplôme fut attribué par erreur à son père plus connu des services administratifs de l’Etat, et il ne put jamais par la suite faire rectifier l’erreur.

Sa carrière de dirigeant est aussi grande que sa passion pour la défense des valeurs du judo et du code d’honneur.il y travailla ardemment durant près de vingt ans au sein du comité directeur du collège national des ceintures noires. Il a travaillé aussi pendant trois olympiades au sein de la commission éthique et tradition de la Fédération. Il orchestrait de main de maitre la cérémonie des vœux et la soirée shin. 

Domicilié dans le Var à partir de 1973, il occupa de nombreuses fonctions dans la région, trésorier du comité des bouches du Rhône, membre du comité directeur de la ligue de Provence durant deux olympiades, et contrôleur vérificateur aux comptes de la ligue. Il avait également pris la responsabilité de la formation des dirigeants dans la région Provence, puis au sein de la commission nation nationale où il avait créé un module sur l’enseignement des valeurs du judo.

Il était aussi l’auteur de nombreux essais sur le sujet et d’une cassette vidéo intitulés : « voyage autour d’un principe ». Il avait également coordonné la réalisation d’une bande dessinée sur l’histoire du judo.

Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est son érudition, sa bienveillance à l’égard  de tous, sa capacité à parler simplement et de façon lumineuse du judo et  de ses principes. Il expliquait sans cesse sa conception des valeurs éducatives du judo. Il essayait avec gentillesse de  convaincre du bien fait de la pratique du judo au travers des principes définis par Jigoro Kano.

Il avait beaucoup écrit sur le sujet. A cet égard, il avait commencé un ouvrage sur l’enseignement des valeurs du judo, et un autre sur l’histoire du Collège des Ceintures Noires. Hélas il n’aura pu les terminer.

En résumé, car ce serait trop long de retracer ici tout son parcours, il aura traversé toute les époques avec le même optimisme, la même discrétion, le même dévouement. Aux côté de son père, il avait suivi toutes les turbulences de l’histoire, puis seul et contre tous les obstacles qui ont auront traversé sa vie. Car il n’était pas seulement un judoka, mais également un chef d’entreprise dans sa  vie professionnel.

Pierre Jazarin aura obtenu la ceinture d’or trophée Bernard Midan en 2004.

Le trophée shin national en 1999. La médaille d’excellence du Grand Conseil des Ceintures Noires en 2014.

Le judo français est en deuil car il vient de perdre un des derniers pionniers témoin et acteur durant trois quart de siècle de la grande histoire du judo. Il allait avoir 94 ans le mois prochain.

Christian CERVENANSKY, Grand Conseiller du Grand Conseil des Ceintures Noires

--

Les obsèques de Pierre JAZARIN auront lieu ce vendredi 8 novembre 2019 à 14h30  la Maison funéraire de Brignoles – 8, avenue du souvenir français  83170 BRIGNOLES

La cérémonie débutera à 15h30 au Crématorium – 39, rue du souvenir français 83390 CUERS