Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Paris Judo Grand Slam - JOUR 1 : Clarisse égale Céline Lebrun !

Paris Judo Grand Slam - JOUR 1 : Clarisse égale Céline Lebrun !
Catégorie : EQUIPE DE FRANCE
le 08/02/2020

On la sait hors norme. Ses quatre titres de championne du monde, couplés à ses quatre titres européens et ses cinq victoires à Paris (avant aujourd'hui), parlent pour elle. Mais pourtant, à chaque sortie, Clarisse nous épate encore un peu plus. Et en ce premier jour de compétition de la 46e édition du tournoi parisien, elle n'a pas dérogé à la règle. 

Que dire de plus ? Clarisse Agbegnegnou a remporté ce samedi son 6e Paris Judo Grand Slam, le 3e consécutif. Elle revient à hauteur de Céline Lebrun et à une longueur du record de Lucie Decosse (7 titres). D'une sérénité absolue tout au long de la compétition, Clarisse semblait invincible, comme cela est désormais (très) souvent le cas. Détendue, sûre de sa force, la Française a enchainé les combats sans frémir un instant pour finalement s'offrir un 6e sourire parisien, dans l'ambiance survoltée d'une AccorHotels Arena devenue son jardin. En demi comme en finale, Clarisse n'a jamais montré la moindre faille. Face à ses adversaires impuissantes, la Française s'est imposée sans coup férir à l'image de l'ultime action de la finale où la Japonaise Nabekura, déjà menée de deux shido, se retrouvait emportée par la puissance de la Française ! Clarisse pouvait ainsi saluer le public qui le lui rendait bien depuis le début de la journée.

 

La deuxième médaille française est elle revenue à Mélanie Clément ! Terriblement déçue l'année dernière par sa défaite en place de 3 la privant de podium, la Française a pris sa revanche lors de cette édition 2020 pour s'offrir son premier podium devant le public parisien, pour une émotion toute particulière. Submergée par la joie de s'offrir enfin cette médaille à Paris, la Française n'a pu retenir ses larmes à l'annonce de son succès par l'arbitre. Tant attendu, ce succès vient récompenser un travail acharné et une dynamique très positive pour la Française et confirmer son autre 3e place obtenue aux Masters en décembre dernier ! Pourtant, elle confirmera elle même un peu plus tard face aux médias que ses sensations n'ont pas été celles des grands jours ; mais comme toute championne, la Française a trouvé des solutions pour faire face, avec pour principal ingrédient du succès abnégation et volonté. 

L'immense bonheur de Mélanie Clément contraste avec la peine et la déception de Shirine Boukli (48 kg) et Sarah-Léonie Cysique (-57kg) qui révaient elles aussi d'une première médaille à Paris. Toutes deux qualifiées en demi-finales, elles ont tour à tour buté sur deux championnes du monde en titre ; Daria Bilodid et Christa Deguchi. Pour Shirine Boukli, la déception est grande, la Française avait pourtant offert une résistance fantastique à Daria Bilodid, dont l'explosion de joie à l'issue du combat traduisait la difficulté qu'elle avait eu à se sortir du piège tendu par Shirine. Sarah-Léonie Cysique est elle aussi passée à côté de son rêve  de monter sur le podium à Paris. Dépitée, la Française ne pouvait contenir ses larmes après sa défaite en place de 3. Elles étaient 5 en demies finales, elles sont malheureusement 3 à repartir bredouille. Astride Gneto a elle aussi buté au stade des demies au terme d'un combat extrêmement serré et n'a pas pu suffisamment se remettre de la déception pour finalement échouer au pied du podium. Malgré la déception, ces places restent encourageantes pour la suite des échéances à venir à commencer, peut-être pour certaines, du Grand Slam de Dusseldorf dans deux semaines. 

Demain, la journée de judo s'annonce exceptionnelle avec le retour de Teddy Riner qui combattra pour la première fois à Paris depuis l'année 2013. Le décuple champion du monde n'a tout simplement jamais perdu à Paris. En plus de Teddy, de nombreuses têtes d'affiches françaises seront sur les tatamis avec notamment les deux nouvelles championnes du monde Madeleine Malonga et Marie-Ève Gahié, mais aussi Audrey Tcheuméo, Axel Clerget, Cyrille Maret et Alexandre Iddir !

Quelques Photos...