Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024

J8 CHAMPIONNATS DU MONDE : LA FRANCE VICE-CHAMPIONNE DU MONDE PAR EQUIPES MIXTES

J8 CHAMPIONNATS DU MONDE : LA FRANCE VICE-CHAMPIONNE DU MONDE PAR EQUIPES MIXTES
Catégorie : COMPÉTITION
le 14/06/2021

L'Équipe de France conclut ses championnats du monde avec une médaille d'argent décrochée à l'occasion de la compétition par équipes mixtes.

Après une première rencontre face aux Pays-Bas, qu'elle bat 4-0, notre Équipe de France est opposée aux Géorgiens. Le match est serré : 3-3 à l'issue des 6 combats. La catégorie des -90kg est alors tirée au sort et c'est Francis DAMIER du haut de ses 19 ans, qui s'impose sur le champion du monde 2014 Avtandili TCHRIKISHVILI en moins de 10 secondes, et propulse nos Tricolores en demi-finale. L'Ouzbékistan s'incline ensuite 4-1 face à nos Français qui retrouvent pour la 3e année consécutive le Japon en finale. Malheureusement, l'histoire se répète et notre Équipe de France termine comme lors des deux précédentes éditions avec la médaille d'argent autour du cou.

crédit photo : IJF/Sabau Gabriela

La réaction de Larbi Benboudaoud, Directeur de la Haute Performance :

"Nous finissons les championnats sur une bonne note car nous avons des petits jeunes qui arrivent. Ce championnat du monde par équipes était une première sélection pour certains. Nous savons que cette épreuve est spéciale. Nous allons nous en servir pour faire comprendre aux judokas qui sont venus, aux jeunes, ainsi qu’à ceux restés en France que c’est possible, qu’il vaut mieux voir le verre à moitié plein qu’à moitié vide.

Ils ont montré de belles choses, ils se sont accrochés, pour certains même face aux meilleurs mondiaux, alors qu’eux, personne ne les connaît. Nous allons nous servir de ça pour continuer à passer les nouveaux messages à tous ceux qui sont restés à la maison.

Concernant la finale face au Japon, il n’y a rien à dire car les jeunes se sont battus jusqu’au bout. Sur le papier, au début de la journée, beaucoup n’auraient pas parié sur cette équipe. Comme quoi les équipes, c’est particulier !

L’une de mes devises est « Qui ose, gagne », il faut foncer et ne pas se poser de question. Si nous devons travailler sur l’aspect technique ou tactique, d’accord mais il n’y a pas de doute concernant l’engagement. C’est ce que je vais retenir de cette journée."