Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

L'EQUIPE DE FRANCE SUR LE TOIT DE L'EUROPE À SOFIA !

L'EQUIPE DE FRANCE SUR LE TOIT DE L'EUROPE À SOFIA !
Catégorie : COMPÉTITION
le 01/05/2022

FIN DES CHAMPIONNATS D'EUROPE CE DIMANCHE A L'ARMEEC  ARENA DE SOFIA. L’ÉQUIPE DE FRANCE TERMINE LA COMPÉTITION PAR UN TITRE ET S'EMPARE DANS LE MÊME TEMPS DE LA PREMIÈRE PLACE AU CLASSEMENT DES MÉDAILLES !

Les Bleus terminent le week-end de la plus belle des manières en Bulgarie ! Après les titres de Shirine Boukli et Marie-Eve Gahié, c'est Romane Dicko qui s'empare de l'or européen ce dimanche. Au total, 6 Français étaient engagés sur les tatamis aujourd'hui. Nous retrouvons Maxime-Gaël Ngayap Hambou et Alexis Mathieu en -90kg, Cédric Olivar en -100kg et Joseph Terhec en +100kg. Du côté des féminines, Madeleine Malonga (-70kg) et Romane Dicko sont très attendues. 

2 Françaises engagées et 2 médailles européennes !

En +78kg, la journée a parfaitement commencé pour Romane Dicko. Opposée à Marketa Paulusova pour son entrée en lice, elle ne reste qu'une petite minute sur le tatami. La Tchèque parvient à marquer waza ari mais dans l’enchaînement Romane prend son adversaire en osae komi et se hisse au deuxième tour. Celui-ci n'est qu'une formalité pour la numéro 1 mondiale. Elle termine le combat en moins d'une minute en s'imposant avec un ippon sur osae komi en kesa gatame. En demi-finale, notre Française efface Sebile Akbulut dans un combat qu'elle maîtrise de bout en bout. La Turque est pénalisée deux fois avant que Romane ne donne le coup de grâce. Elle marque waza-ari sur harai maki komi puis enchaîne par un kesa gatame.

En finale, la tâche s'annonce plus difficile puisqu'elle croise la route de la numéro 3 mondiale Riz Hershko. Romane prend finalement l'ascendant sur sa rivale. Au bout de 30 secondes, sur un o-uchi-gari parfaitement placé, elle inscrit un waza-ari . L’Israélienne est ensuite sanctionnée par l'arbitre d'une pénalité pour un bras trop vers l'arrière. C'est finalement à 90 secondes du gong que Romane Dicko place son harai-goshi lui permettant de devenir triple championne d'Europe à seulement 22 ans !

Exemptée de premier tour, Madeleine Malonga (-78kg) débute la compétition face à Yelyzaveta Lytvynenko. Le combat est accroché. Madeleine s'impose au Golden Score grâce à un ippon sur hansoku make, suite au troisième shido reçue par l'Ukrainienne. En quart de finale, le scénario est presque identique mais pour son adversaire cette fois. Menée d'un shido, l'Italienne Alice Bellandi parvient à renverser la vapeur et s'impose à son tour par hansoku make. Madeleine prend donc la direction des repêchages où elle retrouve Natalie Powell (GBR).

Comme lors des précédents combats, les premières minutes sont poussives. Menée d'un waza-ari, elle parvient à trouver les ressources mentales pour faire craquer son adversaire. La Britannique s'incline après 3 shidos reçus et laisse Madeleine Malonga filer en place de 3. Malheureusement, sa future adversaire Patricia Sampaio doit déclarer forfait en raison d’une blessure. Notre Française s'empare ainsi de sa quatrième médaille européenne après deux titres en 2018 et 2020 et le bronze en 2019.

Maxime-Gaël Ngayap Hambou, surprise de la journée 

Côté masculin, Maxime-Gaël Ngayap Hambou et Alexis Mathieu rentrent de la meilleure des manières dans ces championnats d'Europe. Les deux Français engagés en -90kg gagnent brillamment leur premier combat. Exempté de premier tour, Alexis marque waza-ari sur kata guruma tandis que Maxime-Gaël se qualifie grâce à un waza-ari sur sumi-gaeshi. Au deuxième tour, Maxime-Gaël réalise une très belle performance puisqu'il élimine le champion du monde 2019 Van T End. Le parcours est ensuite plus périlleux pour nos Bleus. Ils s'inclinent tous les deux au troisième tour en concédant deux pénalités puis un waza-ari. 

Un peu plus tôt, Cédric Olivar (-100kg) et Joseph Terhec (+100kg) ont été battu dès leur entrée en lice.

A l'issue de la dernière marseillaise pour le podium de Romane, le directeur de la haute performance Larbi Benboudaoud s'est exprimé :

"Pour les masculins dans leur ensemble, certains d’entre eux ont montré qu’ils pouvaient s’engager et que même s’il n’y a pas de médailles c’est positif. Pour les autres, il faut qu’il réagissent. On finit première nation mais pour le bilan des féminines on a quelques petites frustrations pour Amandine et Sarah qui sont passées à côté."

Avec 3 titres, 2 médailles d'argent et 3 médailles de bronze, l'équipe de France termine ces championnats d'Europe 2022 sur la plus haute marche du podium ! Elle devance les Pays-Bas, la Géorgie et la Grande-Bretagne tous trois couronnés de 2 titres européens.

LES PODIUMS

(©) European Judo Union