Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024

J1 CHAMPIONNATS DU MONDE : PAS DE MÉDAILLE POUR L'ÉQUIPE DE FRANCE

J1 CHAMPIONNATS DU MONDE : PAS DE MÉDAILLE POUR L'ÉQUIPE DE FRANCE
Catégorie : COMPÉTITION
le 06/06/2021

Malheureusement aucune médaille pour l'équipe de France à l'issue de cette première journée des championnats du monde de Budapest. Walide Khyar (-60kg) termine 5ème.

Quatre judokas français été engagés aujourd'hui lors de ces championnats du monde de Budapest. Si Walide Khyar termine 5ème, aucun n'aura réussi à remporter une première médaille.

Malgré une belle entrée en lice pour le judoka du Flam 91 avec des victoires successives face à l'Australien Joshua Katz (hansoku make), au Marocain Issam Bassou (ippon sur sumi gaeshi enchainé avec un jugi gatame) et à l'Azéri Karamat Huseynov (hansoku make), Walide Khyar n'aura pas réussi à aller chercher une médaille. En demi-finale, alors qu'il été annoncé vainqueur, il se fait surprendre quelques secondes plus tard face à Gusman Kyrgyzbayev (Kazakhstan). Il s'inclinera dans le combat pour la 3ème place par waza ari à une minute de la fin du temps réglementaire face à l'Espagnol Francisco Garrigos, champion d'Europe en titre.

Les mots de Walide Khyar :

"C'est dur. Pendant deux secondes je me voyais en finale et je fini au pied du podium. J'ai travaillé, j'ai mis des choses en place, j'avais à cœur de faire un très beau championnat du monde. Malgré tout, j'ai hâte de me préparer pour la suite."

crédit photo : IJF/Di Feliciantonio Emanuele

Concernant les autres français, 7ème place pour Shirine Boukli en -48kg qui bat Maria Siderot (Portugal) par hansoku make, la Russe Irena Khubulova par waza ari mais bute en quart de finale face à Julia Figueroa (Espagne). Dans le combat de repêchage, la française se fera battre par waza ari face à la Mongole Urantsetseg Munkhbat, 4ème mondiale. 

crédit photo EJU/Gabi JUAN

Dans la même catégorie, Mélanie Clément se fait sortir au 3ème tour par ippon sur jugi gatame face à la Japonaise Natsumi Tsunoda. Plus tôt, elle avait battu la Belge Lois Petit (hansoku make).

crédit photo EJU/Gabi JUAN

Enfin, Romaric Bouda (-60kg) après avoir battu par ippon l'Azéri Davud Mammadsoy s'incline face à Yago Abuladze (Russie). 

crédit photo : IJF/Di Feliciantonio Emanuele

La réaction de Larbi Benboudaoud, Directeur de la Haute Performance :

"Le bilan de cette première journée n’est pas très satisfaisant. En -48kg, Mélanie s’incline au 3e tour sur la Japonaise TSUNODA qui va au bout. Shirine, c’est dommage, ça a manqué de métier, on va dire. En face d’elle, il y avait des filles qui avaient peut-être un peu plus d’expérience qu’elle. Elle n’a pas profité de sa fraicheur pour faire la différence. Tactiquement on voit qu’elle a encore beaucoup à apprendre sur la gestion des matchs. Quand tu mènes de deux shidos, tu as juste le troisième à aller chercher et tactiquement tu peux faire la différence.

Chez les garçons, Romaric s’incline au 2e tour face au judoka qui devient champion du monde. Je pense qu’il peut faire mieux que ça. C’est dommage que Walide ne finisse pas avec la médaille surtout avec la demie qu’il a faite. En place de 3, ce sont des personnes qui sont à sa portée. Ca rajoute une frustration. Il pouvait avoir sa première médaille mondiale, elle lui passe sous le nez.

Demain, sont engagés Astride GNETO et Kilian LE BLOUCH. Astride n’a toujours pas de médaille mondiale. C’est une opportunité pour elle. Pour Kilian, ce serait de bon augure avant les Jeux. Il a déjà sa qualif olympique, certes, mais il n’a toujours pas de médaille mondiale. S’il va nous en chercher une première avant les Jeux, ça le mettra dans de bonnes conditions pour enchaîner sur Tokyo derrière. On espère que ça va lui arriver."

Rendez-vous demain à 10h pour la deuxième journée de compétition sur notre fil direct commenté France Judo Live (lien d’accès au fil Telegram - https://bit.ly/3slQZlW) ! Retrouvez des exclusivités, des statistiques et des informations sur les combattants en direct.