Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Championnats du monde seniors 2015 - Jour 3

Championnats du monde seniors 2015 - Jour 3
Catégorie : COMPÉTITION
le 25/08/2015

Automne PAVIA débloque enfin le compteur des médailles dans ces championnats du monde à Astana... en savoir plus

Résumé de la troisième journée

Après ces deux dernières journées à vide dans ces championnats du monde, Automne Pavia offre un vent de fraîcheur à Astana en remportant une seconde médaille de bronze après celle de Chelyabinsk l'an dernier.

Cette troisième journée avait pourtant démarré comme les précédentes avec la défaite dès le premier tour d'Hélène Receveaux sur la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard d'un waza-ari sur o-uchi-gari avant se faire surprendre sur un étranglement. Une grosse déception pour la Française qui avait à coeur de montrer tout son talent pour sa première participation.

Avec la disqualification du champion olympique, le Géorgien Lasha Shavdatuashvili (pour action interdite) au premier tour, Pierre Duprat pouvait vraiment se lancer dans ces championnats du monde. Le tricolore s'est imposé tranquillement face à Benjamin Waterhouse (ASA) en enchaînant son fameux yoko-tomoe-nage avant de placer juji-gatame. Mais les choses se sont compliquées en affrontant l'Espagnol Kiyoshi Uematsu. Malgré son avantage d'un shido en début de combat, Pierre se laisse vite rattraper par son adversaire. Il subit le rythme de l'Espagnol au point de perdre l'équilibre sur ko-soto-gake (waza-ari) avant d'être piégé au sol.

Deux défaites encore, gros coup dur pour la France mais rien n'était perdu avec l'espoir de médaille pour Automne Pavia.
Long démarrage pour la Française qui a foulé les tatamis d'Astana qu’après 14h00 (heure locale). Mais à peine montée sur le tapis, Automne a affiché une grande détermination en scotchant l'Américaine Hana Carmichael sur osoto/ashi-guruma. Crescendo, elle trouve l'occasion d'immobiliser la Britannique Nekoda Smythe Davis pour assurer une place en quart de finale. Opposée à la quintuple championne d'Europe, Telma Monteiro, Automne saisie l'opportunité d'un seoi-nage mal engagé de la Portugaise pour la contrer sur osoto-gari (yuko). Un avantage qu'elle gardera jusqu'au bout pour se retrouver en demi-finale. Une demie qui s'annonçait très difficile pour la Française qui affrontait la redoutable championne olympique Kaori Matsumoto. Avec 3 défaites face à cette Japonaise, Automne savait qu'il fallait redoubler d'attaque pour prétendre à une finale. Mais rien y fait, intelligente dans ses attaques, stratégique dans ses combats, la Japonaise s'impose d'un simple shido laissant l'espoir d'un titre mondial s'envoler pour Automne. Pas le temps pour la déception, elle sait qu'il lui reste encore une chance de faire une médaille, donc elle ne lâche pas l'affaire. Après un combat sans prise de risque dans les deux camps, il aura fallu attendre 1 minute 57 pour que la sanction tombe du côté de l'Américaine et désigne la Française vainqueur de cette place de 3...

Deuxième médaille de bronze mondiale pour Automne, mais bien la première dans le clan français dans ces championnats du monde qui remonte enfin le moral. Compteur débloqué, Automne a certainement donné le ton à ses coéquipiers pour récolter le plus de médailles.

Podium - 57 kg

1. MATSUMOTO, Kaori JPN 2. CAPRIORIU, Corina ROU 3. DORJSUREN, Sumiya MGL 3. PAVIA, Automne FRA,