Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024

THIERRY FREMAUX OU LA PASSION DU JUDO

THIERRY FREMAUX OU LA PASSION DU JUDO
Catégorie : PRESSE / MÉDIAS
le 16/02/2021

Dimanche 14 février, Thierry Frémaux était l'invité de l'émission "L'oeil du tigre", diffusée sur France Inter pour parler de son ouvrage "Judoka", publié en ce début du mois de février aux éditions Stock. Le délégué général du Festival de Cannes a notamment évoqué l'impact du judo dans sa vie. 

Dans cet autoportrait, disponible au siège de la FFJudo, Thierry Frémaux évoque son parcours et revient sur sa passion pour le judo et le rôle que ce sport a pu avoir dans sa vie.

Lire le podcast :

À 60 ans, Thierry Frémaux est un nom important du cinéma Français. Grand cinéphile depuis son plus jeune âge, il intègre bénévolement l'Institut des Frères Lumières lors de sa création (1982) avant d'en devenir salarié en 1989. Il est nommé directeur artistique en 1997. Il occupe aujourd'hui les fonctions de directeur. En 2004, le Lyonnais devient directeur artistique du Festival de Cannes, mais ne se sépare pas pour autant de ses fonctions à l'Institut Lumière auquel il reste fidèle. Thierry Frémaux occupe actuellement les fonctions de délégué général du Festival. Le Judo a toujours eu une place cruciale dans la vie de Thierry Frémaux. Après avoir commencé dans le club d'entreprise de son père pour canaliser son surplus d'énergie, il se prend de passion pour la discipline qu'il ne cessera jamais de pratiquer. Devenu ceinture noire, il commence même à enseigner dans son club alors qu'il réalise sa thèse, sur laquelle il se concentrera finalement pour connaître son illustre carrière. 

Découvrez l'ouvrage : 

Résumé : 

Qu’est ce qui détermine un caractère, une inclination, un destin ? Peu et beaucoup de choses à la fois. Éventuellement, un lieu géographique ou un milieu social. Peut-être la fréquentation d’un mentor ou l'emprise d’une passion. Une éducation, de toute évidence.

Né il y a soixante ans de parents optimistes, persuadés du bon fonctionnement des institutions républicaines et installés par choix aux Minguettes, en banlieue lyonnaise ; d’emblée confronté à la diversité des origines et des statuts dans un environnement sans contrainte, Thierry Frémaux se penche avec curiosité sur le chemin parcouru. « Je ne serais pas arrivé là, si… » En remontant le cours de sa vie, le directeur de l’Institut Lumière et Délégué général du Festival de Cannes, familier de la planète cinéma dans son ensemble, de ses institutions comme de ses stars, constate, non sans surprise, que c’est sans doute la pratique du judo qui a déterminé avec le plus d'efficience et de constance ses goûts et sa personnalité. Un exercice qu’il pratiqua avec ardeur et assiduité (jusqu’à devenir ceinture noire !), mais qui, surtout – pour paraphraser la célèbre confidence d’Albert Camus à propos du football –, lui a apporté ce qu’il sait « de plus sûr à propos de la morale et des obligations des hommes ».

De l’enfance au judo, du judo au cinéma qui nourrit aussi grandement ce récit réjouissant et passionnant, Thierry Frémaux reconstitue l’ossature d’une vie à l’aune d’un art empreint de sagesse. Celui qui lui a offert les bases d’un savoir-vivre ensemble où le respect de l’autre, le contrôle de soi, la modestie et le courage jouent le rôle le plus important.