Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

CHAMPIONNATS DU MONDE IBSA - BAKOU 2022

CHAMPIONNATS DU MONDE IBSA - BAKOU 2022
Catégorie : PARA JUDO
le 07/11/2022

NOTRE ÉQUIPE DE FRANCE PARA JUDO DISPUTE LES CHAMPIONNATS DU MONDE DU 8 AU 10 NOVEMBRE À BAKOU (AZERBAIDJAN). 

L'équipe de France para judo s'est envolée en Azerbaïdjan pour y disputer les championnats du monde (8 au 10 novembre).

LES RÉSULTATS :

JOUR 1

Sandrine Martinet (-48kg/J2) : vice-championne du monde

Notre championne paralympique réalise un parcours avec beaucoup d'efficacité en ne-waza. C'est en effet des passages au sol qui lui permettent de battre consécutivement ses 3 adversaires. La nouvelle sociétaire du PSG Judo s'incline malheureusement en finale face à la Kazakhe Nauatbek qui trouve par 2 fois l'ouverture.

Aurèle Guenerie (-73kg/J2) : non classé

Sociétaire de l'UJTM 37, le 2ème cadet de l'équipe perd au premier tour contre l'expérimenté Mongol Enkhtuya. il n'est malheureusement pas repêché.

Lois Leger (-73kg/J1) : non classé

Vainqueur aux pénalités pour son entrée en lice, Lois s'incline ensuite dans les derniers instants du combat face à l'Egyptien Aboughonim.  Le judoka de Bourg-La-Reine n'est malheureusement pas repêché.

Youn BALCOU (-60kg/J2) : non classé

Après une entame de combat difficile au 1er tour contre Dzhumagulov (KGZ) Youn accélère et reprend l’initiative sur les mains. Il trouve la solution en fin de combat sur harai goshi make komi enchaîné d’une immobilisation. Pour son quart de finale, il retrouve sur son chemin l’Ukrainien Khorava, futur vainqueur de ce championnat du Monde IBSA. Malheureusement le jeune cadet licencié au Dojo Côte de Granit ne peut pas s’exprimer et perd 2 waza-ari à rien. Au 1er tour de repêchage, le Géorgien Zurabiani (futur 3ème) semble être à sa portée mais Youn se fait surprendre par un osotogari. Après une 5ème place au championnat d’Europe, il continue son apprentissage au plus haut niveau sur le circuit IBSA.

Anatole RUBIN (-73kg/J2) : non classé

Le judoka du Dojo Nantais opposé au Géorgien Shelia ne trouve pas les moyens de l’inquiéter et se fait contrer à deux reprises. Avec une catégorie très relevée, Anatole n’a pas eu pas l’occasion de s’exprimer en repêchage.

Stéphane VILBOIS (-73kg/J1) : non classé

Pour une première compétition à ce niveau, l’Angevin rencontre le Japonais Kato qui trouve rapidement la solution sur harai goshi mais sans le repêcher. Cette expérience sera constructive et motivante pour la suite de sa saison sportive.

JOUR 2

Cyril Jonard (-90kg/J1) : champion du monde 

De retour après une longue blessure, Cyril Jonard (-90kg/J1) ne s'est pas déplacé en Azerbaidjan pour rien en faisant preuve encore une fois de pugnacité et de courage. C'est avec la vaillance qu'on lui connaît qu'il a gagné ses combats les uns après les autres pour se hisser en finale et devenir pour la 10ème fois de sa carrière, champion du monde. 

Hélios Latchoumanaya (-90kg/J2) : champion du monde

Notre Français a fait preuve de sérieux et d’efficacité tout au long pour se sortir du tirage piège des 1ers tours et finir en beauté sur un excellent travail au sol en finale. Suite à ses combats remportés tout au long de la journée, Hélios Latchoumanaya (-90kg/J2) remporte son premier titre de champion du monde.

Jason Grandry (+90kg/J1) : médaillé de bronze

En +90kg, Jason Grandry a été privé de la finale en s'inclinant face à l'Azerbaïdjan après un long golden score. Notre Français a tout de même remporté sa première médaille mondiale dans le combat pour la place de 3.

Prescillia Leze (+70/J2) : 5ème place

Bonne entame de compétition sur l’Américaine Davis en 1/4 de finale pour Malheureusement perdre face à la Cubaine Hernandez en 1/2 finale. La judoka d’Entraigues s'est inclinée contre la numéro 1 de la ranking list, la Brésilienne Sylva en place de 3.

Alban De Larminat (-90kg/J2) :  non classé

Pour sa première participation, Alban a rencontré au 1er tour le géorgien et futur vice-champion du monde, Gogotchuri qui ne lui a malheureusement laissé aucune chance. Alban s'est ensuite incliné au repêchage de ces championnats du monde.

Romuald Raboteur (+90kg/J1) : non classé

Après avoir tenu en immobilisation durant 19 secondes le futur champion du monde, le Brésilien Araujo (+90/J1), Romuald s’incline sur immobilisation. Son parcours s’est arrêté au 1er tour de repêchage sans trouver la solution sur le Grec Papachristos.

Nacer Zorgani (+90kg/J2) : non classé

Notre judoka Français du PSG judo a perdu son premier tour contre le brésilien Fernandes et n’a malheureusement pas été repêché.

LA SÉLECTION FRANÇAISE

Les mots d'Antoine Hays, directeur du para judo avant la compétition :

"Nous avons préparé ces premiers championnats du monde Para Judo 2022, nouvelle version, avec plusieurs objectifs.

Premièrement valider les bons résultats du championnats d’Europe et dans un second temps valider les catégories de poids et de classifications pour les Jeux Paralympiques de Paris. En effet, la nouvelle réglementation de l’IBSA appliquée depuis février 2022, a remodelé les catégories de poids et visuelles.

De ce fait, hormis le championnats d'Europe comme repère, nous aurons sûrement des surprises car ces championnats vont brasser les catégories. Cette compétition sera d'autant plus importante pour notre équipe de France car elle permettra de qualifier les catégories pour les Jeux de Paris.

Grâce au soutien de l’Agence Nationale du Sport, nous avons pu sélectionner 13 sportifs pour assurer les 9 catégories de poids potentielles et palier aux blessures. La préparation des Jeux peut se poursuivre dans de bonnes conditions."

LE PROGRAMME 

JOUR 1

MARDI 8 NOVEMBRE 

Catégories engagées : 

Féminines : -48kg; -57kg

Masculins : -60kg; -73kg (J1 & J2)

JOUR 2

MERCREDI 9 NOVEMBRE 

Catégories engagées : 

Féminines : -70kg; +70kg

Masculins : -90kg; +90kg (J1 & J2)

JOUR 3

JEUDI 10 NOVEMBRE 

Compétition par équipes

SUIVRE LA COMPÉTITION 

Suivez en direct et en intégralité la compétition sur la chaîne Youtube IBSA.