Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

CHAMPIONNATS DU MONDE 2018 - AMANDINE BUCHARD EN BRONZE

CHAMPIONNATS DU MONDE 2018 - AMANDINE BUCHARD EN BRONZE
Catégorie : COMPÉTITION
le 20/09/2018
Amandine BUCHARD (-52kg) débloque le compteur des médailles de l'Equipe de France. En savoir plus...

 

Les résultats

Amandine BUCHARD (-52kg) : MEDAILLEE DE BRONZE
 
Amandine bat successivement Shugen WU (CHN), Joana RAMOS (POR) et la médaillée européenne 2018, Gefen PRIMO (ISR), pour atteindre les demi-finales.
 
 
Opposée à la future championne du monde, Uta ABE (JPN), notre n°1 mondiale se fait surprendre par une clé de bras. La sociétaire du RSC Champigny (94) rencontre alors la médaillée olympique et mondiale Charline VAN SNICK (BEL) en combat pour la médaille de bronze. Amandine marque waza ari et parvient à dominer jusqu'au gong final remportant ainsi sa première médaille mondiale en -52kg. *
 
*En 2014, Amandine est montée sur la 3e marche du podium des championnats du monde dans la catégorie des -48kg.
 
 
Podium -52kg : 1. Uta ABE (JPN) 2. Ai SHIHIME (JPN) 3. Erika MIRANDA (BRA) 3. Amandine BUCHARD (FRA)
 
 
 
 

 


 
 
Daniel JEAN (-66kg) : Non classé
Pénalisé de 3 shido, le sociétaire de l'OM Judo (13) s'incline lors de son premier combat face au n°4 mondial Baruch SHMAILOV (ISR).

 

A noter : Les titres des Japonais Uta ABE (-52kg) et Hifumi ABE (-66kg), qui deviennent les premiers frère et soeur de l'histoire à être champions du monde de judo sur la même édition !
 

>>>Tous les résultats

>>>Plus de photos dans notre galerie

 

L'analyse de Stéphane TRAINEAU, Directeur des Equipes de France

La déception de la journée est celle de Daniel JEAN (-66kg), qui a été battu dès le premier tour par le n°4 mondial Baruch SHMAILOV (ISR). Il est vrai qu’il était opposé à un solide adversaire. Par contre, malheureusement, il n’a pas su se lâcher sur le combat. Les shido se sont enchaînés et Daniel n’a pas su réagir.
 
La bonne nouvelle, bien-sûr, c’est Amandine BUCHARD (-52kg). Ce n’est jamais facile d’entrer dans une compétition mais Amandine a su bien gérer son premier tour face à la Chinoise Shugen WU. Elle a ensuite rencontré la Portugaise Joana RAMOS, et puis la jeune Isréalienne de 18 ans Gefen PRIMO. Cette combattante promet et est très agressive physiquement. Amandine a fait parler son expérience pour se sortir de ce piège. La  demi-finale face à Uta ABE (JPN) était le combat clé de ces championnats pour Amandine.Elle l’avait rencontrée trois fois cette année pour autant de défaites, mais à chaque fois le chemin s’était un peu resserré entre elles. Malheureusement, le combat a tourné très rapidement à l’avantage de la Japonaise avec une clé de bras dès le début du combat. Il n’y a pas vraiment eu de match. On a eu un peu peur puisqu’elle s’était fait mal au coude sur la clé de bras mais heureusement, plus de peur que de mal. Ce qui est super, c’est qu’Amandine a su se remobiliser très vite en salle d’échauffement. En plus de sa coach Séverine VANDENHENDE, tout le staff était autour d’elle pour la booster. Elle a su mettre de côté cet échec en demi-finale pour se concentrer sur la place de 3 où elle était opposée à Charline VAN SNICK (BEL).  Amandine l’avait déjà battue cette année donc elle avait un avantage psychologique. Notre Française est entrée très rapidement dans le match qu’elle a  dominé. C’est une très belle médaille de bronze qui vient récompenser une belle année et un retour au premier plan puisqu’elle avait déjà été médaillée aux championnats du monde en 2014 en -48kg. On est très contents pour elle.

 

Les engagés du jour

Cliquez sur l'image pour l'agrandir