Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024

RÉTRO PARIS GRAND SLAM : UNE CROISSANCE FULGURANTE

RÉTRO PARIS GRAND SLAM : UNE CROISSANCE FULGURANTE
Catégorie : RÉTRO JUDO
le 08/10/2021

JUSQU'AU DÉBUT DU PARIS GRAND SLAM, FRANCE JUDO VOUS PROPOSE DE VIVRE AU RYTHME DE LA COMPÉTITION EN VOUS REMÉMORANT 50 ANS D'HISTOIRES, DE PASSIONS ET D'ÉMOTIONS. RETOUR DANS CET ARTICLE SUR LE DÉVELOPPEMENT FULGURANT DU TOURNOI DE PARIS. 

Après des débuts prometteurs et une ascension rapide parmi les compétitions importantes du circuit mondial, le tournoi de Paris entérine son statut en s’ouvrant aux athlètes féminines lors de l’édition de 1988. Portées par l’engouement de leurs débuts à Coubertin, les athlètes françaises dominent cette première édition en l’emportant dans 5 des 7 catégories.  L’équipe masculine, brille également. Menée par Marc Alexandre, Stéphane Traineau et Fabien Canu, elle remporte 6 médailles, offrant ainsi à l’équipe de France un record affolant de 11 titres sur 14 possibles !

Les années suivantes sont logiquement moins riches pour nos Bleus. En 1989, comme les prémices de Barcelone trois ans plus tard, Catherine Fleury-Vachon et Cécile Nowak s’imposent dans leurs catégories respectives. La jeune Noriko Mizoguchi s’affiche définitivement en leader de l’équipe féminine japonaise en s’offrant un 2e titre en deux participations. Peu à peu, le niveau global des équipes féminines s’élève et l’écart entre petites et grandes nations se réduit : de plus en plus de nations sont désormais capables de briguer les plus hautes places du podium à Paris. Cuba est l’une d’entre elle : menée de son coach Ronaldo Veitía Valdivié et son élève Odalis Revé Jimenez, Cuba remporte 15 médailles entre 1991 et 1999, plus que tout autre nation.

Année après année, le tournoi de Paris continue de grandir. En 1992, 47 nations sont représentées pour près de 500 participants. L’augmentation progressive du nombre de participants et les spectateurs toujours aussi nombreux à Coubertin poussent les organisateurs du tournoi international de Paris à explorer des pistes de développement pour le tournoi. La salle de la Porte de Saint-Cloud, entre du judo à Paris, semble désormais trop petite pour le tournoi de Paris. Signe du changement proche, les championnats du monde de judo 1997 sont organisés au Palais Omnisports de Paris-Bercy. L’édition 1998 est notamment marquée par l’inauguration de nouvelles catégories de poids (ndlr : ces catégories sont toujours en vigueur). En 1999, la décision est prise : il s’agira du dernier tournoi de Paris à Coubertin. La belle histoire avec Coubertin ne se termine pas sur l'apothéose espérée pour l’équipe de France qui ne fait résonner la Marseillaise qu’à une seule reprise. C’est finalement le voisin transalpin qui crée la surprise en plaçant 3 athlètes sur la plus haute marche du podium.

Le départ du stade Pierre de Coubertin représente la fin d’un chapitre de l’histoire du tournoi. Le « chaudron » comme l’appelle encore la plupart des anciens athlètes ayant pu y vivre l’expérience du tournoi de Paris et son ambiance incandescente, est remplacé par l’immensité et la modernité du Palais Omnisports de Paris-Bercy. Le tournoi change d’ère...


Réservez dès maintenant votre place pour le Paris Grand Slam 2021 les 16 et 17 octobre prochains sur www.parisgrandslamjudo.fr/billetterie.