Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO 2020
00
00
:
00
jours
heures
minutes
App store Google Play

MASTERS DE DOHA - SUIVEZ LA COMPÉTITION

MASTERS DE DOHA - SUIVEZ LA COMPÉTITION
Catégorie : COMPÉTITION
le 07/01/2021

Pour débuter cette nouvelle année en faisant le plein d'ondes positive, le Masters de Doha se tiendra du 11 au 13 janvier prochain ! Les meilleurs judokas de la planète effectueront une rentrée en fanfare à l'occasion de cette échéance capitale pour la course à la qualification olympique : 1800 points à la World Ranking List sont promis aux vainqueurs de chaque catégorie !

Cette compétition réunit les 36 meilleur(e)s athlètes mondiaux(ales) dans chaque catégorie. Menées par ses champions Clarisse et Teddy Riner, qui fera son retour à la compétition, l'équipe de France sera représentée par 22 athlètes (15 athlètes féminines et 7 athlètes masculins). 

Retrouvez toutes les informations pour suivre la compétition dans les meilleures conditions !

LE JOUR 3 : 

Quelle fin en apothéose pour ces Masters de Doha ! L'équipe de France a terminé en trombe la compétition en remportant 3 médailles d'or sur 5 possibles ! Romane Dicko, Madeleine Malonga et Teddy Riner se sont imposés pour porter la France à la première place du classement des médailles. Royal ! 

Le tant attendu retour de Teddy aura tenu toutes ses promesses. La longue préparation et la perte de poids auront visiblement porté leurs fruits. Un physique affuté comme rarement, un dynamisme évident sur les jambes et une puissance toujours aussi ostensible au kumi-kata ; le Français a imposé un impact physique impressionnant lors de tous ses combats, à l'image de la finale où le jeune Inal Tasoev, 22 ans, ne pouvait rien absolument rien face aux assauts du boss ! S'il manquait encore la confiance, elle est désormais à jauge quasiment pleine. Cette prestation est un message fort envoyé à la concurrence, Teddy est lancé dans sa quête d'un troisième sacre olympique ! 

Cette quête de l'or olympique anime également Romane Dicko qui, à quelques mois de l'échéance attendue, se positionne définitivement comme l'une des grandes favorites de la catégorie des + 78 kg ! Malgré un tirage des plus complexes, qui l'a notamment vu affronter la n°1 mondiale Idalys Ortiz lors de son premier combat, Romane Dicko a de nouveau marqué les esprits en remportant son 4e tournoi consécutif après le GP Tel Aviv, le GS Paris et les championnats d'Europe 2020. Ce fut une journée parfaite pour une Romane taille patronne, dont on oublierait presque qu'elle n'a que 21 ans. Avec cette victoire, la Française empoche 1800 points capitaux pour obtenir une place intéressante parmi les têtes de séries à Tokyo ! 

Alors que Romane se plaçait en vue des Jeux, Madeleine Malonga a, quant à elle, consolidé avec brio sa place de n°1 mondiale en - 78 kg ! Encore impériale à Doha, la Française a dominé sa catégorie avec en point d'orgue une nouvelle victoire importante face à sa principale challenger la Japonaise n°2 mondiale Shori Hamada dans une finale marquée par une séquence de défense héroïque de Madeleine sur une situation au sol particulièrement précaire. À Doha, la Française était à nouveau la plus forte, elle retourne désormais à l'entrainement avec la volonté farouche de maintenir cet avantage jusqu'à Tokyo pour remporter la seule médaille qui manque à son palmarès, et dans le plus prestigieux des métaux ! 

Avec ces 3 médailles supplémentaires et les succès de Clarisse et Amandine auparavant, la France termine ces Masters avec un superbe bilan de 5 médailles d'or auxquelles s'ajoutent deux médailles remportées lors du premier jour par Sarah-Léonie Cysique (argent) et Astride Gneto (bronze) ! De bonne augure ! 

QUELQUES PHOTOS :

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

 

LES PODIUMS :

1. Madeleine Malonga (FRA), 2. Shori Hamada (JPN), 3. Guusje Steenhuis (NED), 3. Loriana Kuka (KOS) - © Marina Mayorova / IJF

1. Romane Dicko (FRA), 2. Iryna Kindzerska (AZE), 3. Nihel Cheikh Rouhou (TUN), 3. Kayra Sahit (TUR) - © Marina Mayorova / IJF

1. Teddy Riner (FRA), 2. Inal Tasoev (RUS), 3. Henk Grol (NED), 3. Yakiv Khammo (KOS) - © Marina Mayorova / IJF

LE JOUR 2 :

Clarisse Abgegnenou garde le cap ! De nouveau défiée par sa principale challenger depuis 2 ans Nami Nabekura, qui l'avait d'ailleurs battue un an auparavant à l'occasion du Masters 2019, la quadruple championne du monde n'a pas tremblé et s'est de nouveau imposée à Doha ! Il aura fallu lutter, et le Golden Score fut nécessaire, mais la victoire est à la clé. La réaction de Clarisse, quelques secondes après avoir réalisé son tani-otoshi victorieux, en disait long sur sa satisfaction. Impériale, elle envoie, si cela était nécessaire, un message fort à ses adversaires et fait le plein de confiance, à quelques mois des Jeux Olympiques de Tokyo ! 

Clarisse obtient la seule médaille française de ce deuxième jour de compétition. Les autres athlètes engagés n'auront pas connu autant de réussite. Marie-Ève Gahié doit se contenter de la 7e place tandis que Margaux Pinot, Guillaume Chaine et Alpha Djalo ne sont pas parvenus à atteindre les phases finales. 

QUELQUES PHOTOS : 

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

LE PODIUM : 

1. Clarisse Agbegnenou (FRA), 2. Nami Nabekura (JPN), 3. Sanne Vermeer (NED), 3. Andreja Leski (SLO) - © Marina Mayorova / IJF

LE JOUR 1 : 

L'Équipe de France entame bien ces Masters de Doha avec une première journée qui a vu trois athlètes françaises monter sur le podium ! La planète judo retiendra évidemment le superbe succès d'Amandine Buchard dans la catégorie des - 52 kg. Tombeuse de Ai Shishime en finale, Amandine a vaincu sa malédiction des Masters, elle qui restait sur 3 finales perdues consécutivement, dont la dernière face à cette même adversaire japonaise ! Sarah-Léonie Cysique a quant à elle remporté la médaille d'argent après avoir longtemps menacé Tsukasa Yoshida en finale. La Française doit finalement s'incliner après 9 minutes de combat, mais marque des points on ne peut plus importants en vue des Jeux Olympiques ! Enfin, Astride Gneto a joint Amandine Buchard sur le podium des - 52 kg à Doha. Auteur d'une nouvelle performance de haute qualité, la Française déjà 3e l'an passé à Qingdao s'offre une nouvelle médaille de bronze ! 

Parmi les autres résultats, Mélanie Clément et Walide Khyar terminent tous les deux aux plus mauvaises places en passant tout près de s'offrir un podium de prestige... 

QUELQUES PHOTOS : 

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

© Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

LES PODIUMS :

1. Amandine Buchard (FRA), 2. Ai Shishime (JPN), 3. Astride Gneto (FRA), 3. Majlinda Kelmendi (KOS) - © Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

1. Tsukasa Yoshida (JPN), 2. Sarah-Léonie Cysique (FRA), 3. Jessica Klimkait (CAN), 3. Nora Gjakova (KOS)  - © Emmanuele Di Feliciantonio / IJF

 

L'OEIL DES COACHS : 

Larbi Benboudaoud, entraîneur des athlètes féminines

 

Franck Chambilly, entraîneur des athlètes masculins 

LA SÉLECTION FRANÇAISE  : 

 

SUIVRE LA COMPÉTITION : 

La compétition sera à suivre du lundi 11 janvier au mercredi 13 janvier. Le tirage au sort aura lieu le dimanche 10 janvier à 12h (Heure Française)

Retrouvez les tableaux du tournoi en cliquant ici ! (Compte IJF requis)

PROGRAMME : 

  Catégories engagées Horaires Prévisionnels
Lundi 11 janvier

Féminines : - 48 kg, - 52 kg, - 57 kg

Masculins : - 60 kg, - 66 kg

Début des combats : À déterminer 

Début des phases finales : 15h (HF)

Mardi 12 janvier

Féminines : - 63 kg, - 70 kg

Masculins : - 73 kg, - 81 kg

Début des combats : À déterminer 

Début des phases finales : 15h (HF)

Mercredi 13 janvier

Féminines : - 78 kg, + 78 kg

Masculins : - 90 kg, - 100 kg, + 100 kg

Début des combats : À déterminer 

Début des phases finales : 15h (HF)

DIFFUSION TV : 

Phases finales :

Les phases finales de chaque jour de compétition seront diffusées en direct sur la chaine L'Équipe

Lundi 11 janvier : 15h-17h30 (en direct)

Mardi 12 janvier : 15h-17h30 (en direct)

Mercredi 13 janvier : 16h30h-17h30 (en direct)

Phases éliminatoires : 

Les phases éliminatoires seront à suivre en intégralité et en direct sur ippon.tv

 

REVIVEZ LE MASTERS 2019 : 

Organisé à Qingdao (Chine), le Masters 2019 a vu les athlètes féminines de l'Équipe de France briller une fois d eplus avec 7 médailles obtenues. Revivez les performances des athlètes médaillées

Fanny-Estelle Posvite : médaille d'or en -78kg

Après avoir battu successivement l'Américaine Nefeli Papdakis (n°30 mondiale), la Japonaise Mami Umeki (n°11 mondiale) et la Néerlandaise Guusje Steenhuis (n°12 mondiale), la Française se retrouve en demi-finale face à l'Allemande Anna Maria Wagner (n°3 mondiale) qu'elle parvient à gagner par ippon après moins de 2 min de combat. Place à la finale ! Fanny-Estelle rencontre alors sa compatriote en la personne d'Audrey Tcheuméo pour la médaille d'or. Les 2 femmes se connaissent très bien et, comme lors des 2 rencontres précédentes durant lesquelles les 2 judokas se sont rencontrées en 2019 (Championnat de France et Grand Slam d'Osaka), l'avantage tourne en faveur de Fanny-Estelle après un combat disputé. Une médaille d'or qui vient récompenser une saison remarquable pour la licenciée de l'Alliance Judo Limoges. 

De gauche à droite : Audrey Tcheuméo (FRA), Fanny-Estelle Posvite (FRA), Fei Chen (CHN), Anna Maria Wagner (GER)

© IJF / Di Feliciantonio Emanuele

 

Amandine Buchard : médaille d'argent en -52kg

Après avoir remporté ses combats face à la Britannique Chelsie Giles (n°14 mondiale) et à la Suissesse Evelyne Tschopp (n°9 mondiale), Amandine arrive en demi-finale où elle affronte l'Italienne Odette Giuffrida (n°6 mondiale). Une demi-finale de plus de 10 min avant de marquer le waza-ari de la délivrance pour Amandine qui part tout droit en finale. Elle retrouve alors la Japonaise Ai Shishime (n°2 mondiale). Une fois de plus, le combat s'éternise et, cette fois, ce n'est pas en faveur de la Française. Après plus de 10 min de combat, Amandine craque et se voit infliger un waza-ari, synonyme de victoire pour la Japonaise. La Française conclut cette année par une belle médaille d'argent. 

De gauche à droite : Amandine Buchard (FRA), Ai Shishime (JPN), Diyora Kediyorova (UZB), Astride Gneto (FRA)

© IJF / Di Feliciantonio Emanuele

 

Clarisse Agbegnenou : médaille d'argent en -63kg

Pour sa dernière sortie de l'année 2019, Clarisse réalise une très belle performance et remporte la médaille d'argent dans ce Masters ! Après avoir remporté ses combats de phase éliminatoire face à l'Autrichienne Kathrin Unterwurzacher (n°23 mondiale), la Britannique Amy Livesey (n°21 mondiale) et l'Italienne Maria Centracchio (n°24 mondiale), Clarisse se retrouve logiquement en demi-finale où elle affronte la Japonaise Masako Doi (n°9 mondiale). Elle remporte son combat dans le golden score en infligeant à son adversaire un waza-ari. Direction la finale ! Elle retrouve une autre Japonaise, Nami Nabekura (n°4 mondiale), dans un combat qui va s'éterniser. Après 4 min de temps écoulé dans le golden score, la Japonaise parvient à surprendre Clarisse et réussit à marquer waza-ari, synonyme de victoire. Nami Nabekura met ainsi un terme à la série d'invincibilité que Clarisse poursuivait depuis 2 ans. 

De gauche à droite : Clarisse Agbegnenou (FRA), Nami Nabekura (JPN), Miku Tashiro (JPN), Masako Doi (JPN)

© IJF / Di Feliciantonio Emanuele

 

Audrey Tcheuméo : médaille d'argent -78kg

Après un parcours sans faute lors des phases éliminatoires en battant successivement la Sud-Africaine Unelle Snyman (n°35 mondiale), la Russe Antonina Shmeleva (n°22 mondiale) et la Coréenne Jeongyun LEE (n°21 mondiale), Audrey part en demi-finale où elle affronte la Chinoise Fei Chen (n°20 mondiale). Victorieuse du combat par ippon après 3 min de combat, Audrey se dirige vers la finale où elle retrouve Fanny-Estelle Posvite. Une finale franco-française qui tourne à l'avantage de Fanny-Estelle ; Audrey remporte, elle, une belle médaille d'argent ! 

Il s'agit du 2ème podium où la France est doublement représentée !

© IJF / Di Feliciantonio Emanuele

 

Mélanie CLÉMENT : médaille de bronze en -48kg

Après avoir battu tour à tour Aisha Gurbanli (AZE, n°32 mondiale) et la Turque Gulkader Senturk (n°29 mondiale), Mélanie est vaincue par la Mongole Narantsetseg Ganbaatar (n°21 mondiale) et se voit donc redirigée vers les repêchages. Pour son 1er combat, elle affronte l'Espagnole Julia Figueroa (n°4 mondiale). Malgré une fin dans le golden score, Mélanie prend vite l'ascendant sur son adversaire qui va cumuler 3 shidos pour non combativité et permettre à la Française de continuer sa course vers la médaille de bronze. Pour son dernier combat, elle affronte une nouvelle Mongole, Urantsetseg Munkhbat (n°9 mondiale) mais cette fois, la fin sera favorable pour la Française. Un waza-ari dans le golden score permet à Mélanie de remporter une très belle médaille de bronze !

De gauche à droite : Narantsetseg GanbaatarANBAATAR (MGL), Distria Krasniqi (KOS), Irina Dolgova (RUS), Mélanie Clément (FRA)

© IJF / Di Feliciantonio Emanuele

 

Astride Gneto : médaille de bronze en -52kg

Après avoir remporté ses combats face à la Brésilienne Larisse Pimenta (n°15 mondiale), la Roumaine Andreea Chitu (n°19 mondiale), la judoka de 23 ans est battue en quart de finale face à la Japonaise et future gagnante du Master Ai Shishime (n°2 mondiale). Elle parvient à se remobiliser lors des repêchages en battant l'Espagnole Ana Perez Box (n°8 mondiale) puis l'Italienne Odette Giuffrida pour décrocher le bronze ! La France est doublement représentée sur le podium dans la catégorie des -52kg ! 

© IJF / Di Feliciantonio Emanuele

 

Marie-Eve Gahié : médaille de bronze en -70kg

Après 2 sorties sur le circuit international sans médaille, Marie-Eve Gahié renoue avec le podium à Qingdao ! 

Remportant ses premiers combats face à la Chinoise Ya Zhu (n°52 mondiale) puis face à la Marrocaine Assmaa Niang (n°14 mondiale), Marie-Eve est battue par la japonaise Chizuru Arai (n°5 mondiale) lors des quarts de finale. Place aux repêchages pour décrocher la médaille ! Après un 1er tour face à l'Espagnole Maria Bernabeu (n°17 mondiale), il ne reste plus qu'un combat à la Française pour remporter le bronze. Elle rencontre pour ce dernier combat sa compatriote Margaux PINOT suite à sa défaite en demi-finale. Le combat tourne à l'avantage de Marie-Eve qui inflige à Margaux un ippon synonyme de victoire et de médaille de bronze !

De gauche à droite : Sanne VAN DIJKE (NED), Kim POLLING (NED), Marie-Eve GAHIE (FRA), Chizuru ARAI (JPN)

© IJF / Di Feliciantonio Emanuele