Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Jeux Olympiques RIO 2016 : Jour 1 - Résultats

Jeux Olympiques RIO 2016 : Jour 1 - Résultats
Catégorie : ÉQUIPE DE FRANCE
le 06/08/2016

Première journée décevante pour notre équipe de France car les deux engagés du jour, Laëtitia PAYET (-48kg) et Walide KHYAR (-60kg) voient leur parcours stoppé au 2e tour.

 

Laëtitia PAYET (-48 kg)

La Bretonne de l'Equipe de France de judo rencontre lors de son premier combat l'Australienne Chloé RAYNER qu'elle domine en un peu plus d'une minute grâce à une immobilisation au sol implacable.

 

Laëtitia le sait, sa prochaine adversaire est d'un autre calibre car elle se nomme Urantsetseg MUNKHBAT et est la n°1 mondiale de la catégorie. Décidée à montrer ce qu'elle sait faire, la sociétaire de Villemomble monte sur le tapis déterminée.

Malheureusement lors d'une liaison debout-sol, la Mongole conclut par juji gatame et se qualifie pour les quarts de finale.

Laëtitia, reste insatisfaite de sa performance sur cette rencontre : "J'ai des regrets car j'aurais pu faire mieux […] m'arrêter sur ça c'est dur"

Walide KHYAR (-60 kg)

Pour sa première participation aux Jeux Olympiques, Walide est l'un des premiers à fouler les tatamis de la Carioca Arena 2 en combattant au 1er tour le Palestinien Simon YACOUB.

Avec toute la fougue qu'on lui connait, Walide attaque et met tout de suite en difficulté son adversaire. Celui-ci a un geste malheureux vers les jambes de notre Français et c'est Hansokumake qui tombe.

Le 2e combat de Walide s'annonce plus compliqué car il doit rencontrer le Brésilien de sa catégorie, Felipe KITADAI, 3e aux JO de Londres 2012. Walide attaque et mène son adversaire qui se trouve pénalisé par deux fois. Notre champion d'Europe en titre à l'avantage mais c'était sans compter sur le soutien sans faille du public brésilien de la Carioca Arena 2 tout acquis à la cause de leur judoka. Walide est alors pénalisé d'un shido puis Felipe KITADAI, complètement épuisé, lance avec l'énergie du désespoir, un seoi nage à 5 sec de la fin qui lui permet de remporter le combat d'un yuko.

Immense déception pour le benjamin de l'Equipe de France de judo qui déclare :

"Je suis allé le chercher alors que je n'avais pas nécessairement besoin […]J'ai peut-être essayé de trop bien faire […] ça faisait 2 minutes qu'il n'en pouvait plus […]Je lui offre la victoire, je lui donne le point".

 

>Toutes les photos de la journée

Leurs portraits