Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

MINSK 2019 : 2 questions à Stéphane TRAINEAU, Directeur des Equipes de France

Catégorie : COMPÉTITION
le 21/06/2019

Stéphane TRAINEAU, Directeur des Equipes de France, nous en dit plus sur la préparation et les objectifs de l’Equipe de France.

 

Comment s’est déroulée la préparation pour les Jeux Européens ?

La préparation s’est faite en France mais aussi à l’étranger. Les féminines par exemple sont allées au Brésil pendant une quinzaine de jours, puis ont été en stage à l'INSEP avec des internationales, Anglaises, Allemandes, Kosovares, Slovènes et Israéliennes, avant pour certaines d’aller peaufiner leur préparation sur le Pôle France de Marseille. Les masculins sont allés quant à eux faire des stages de préparation aux Ménuires, en Croatie, en Biélorussie et au Japon pour trois d’entre eux. Vous l’avez compris, nous avons voulu tourner cette préparation vers l’international car nous aurons très peu de temps ensuite pour préparer les championnats du monde (environ 7 semaines) au Japon. La stratégie est donc double.

 

Quels sont les objectifs ?

En terme purement comptable, nous avons les moyens de ramener au moins les 5 médailles que nous avons gagnées l’année dernière à Tel Aviv et bien sûr le titre par équipe me semble un objectif important. A Bakou aux derniers championnats du monde, on avait fini 2e derrière les Japonais, c’est pour cela que pour cette compétition européenne, c’est la 1re place que nous voulons décrocher.

De manière plus détaillée, pour quelques-unes et quelques-uns, cela va être une reprise de contact avec la compétition avant les championnats du monde. Pour d’autres, ça va être l’occasion de marquer des points dans la perspective de qualification aux championnats du monde et encore un peu plus loin de qualification aux Jeux. Il y a de l’enjeu en effet pour certains et certaines, car les athlètes doivent montrer ce qu’ils sont capables de faire, mais aussi parce qu’il y a une concurrence exacerbée au sein-même de leur catégorie.

 

Une sélection en Équipe de France, c’est une chance incroyable, c’est l’occasion de monter son talent et son potentiel, cette Équipe de France est belle, elle doit avoir l’objectif de briller à Minsk.