Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

VISITE DES JUDOKAS DE SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON À LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE JUDO

VISITE DES JUDOKAS DE SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON À LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE JUDO
Catégorie : ACTUALITE FEDERALE
le 27/04/2022

LES JUDOKAS DE SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON NOUS RENDENT VISITE EN MÉTROPOLE.

Après deux années compliquées à cause de la Covid-19, les Saint-Pierrais ont enfin pu quitter leur archipel pour la métropole. L'occasion pour ces jeunes judokas de venir se confronter à d'autres partenaires, mais aussi de renouer avec la compétition. Un moment idéal pour échanger avec eux, et leur poser quelques questions.

3 QUESTIONS À CHRISTOPHE LETERTRE, ENTRAÎNEUR DE JUDO, ALDRIC MAHÉ ET TIMOTHÉE LELIEVRE, JEUNES JUDOKAS.

Pouvez-vous vous présenter ? 

Christophe Letertre (C.T.) : Bonjour, Christophe Letertre, j'ai 55 ans et je suis breveté d'État depuis 1986. Originaire de Chartes, j'enseigne le judo depuis 25 ans.

Aldric Mahé (A.M.) : Bonjour, je m'appelle Aldric Mahé, j'ai 21 ans, je suis diplômé BPJEPS judo depuis 2021 et je suis ceinture noire. J'ai commencé le judo à l'age de 13ans. 

Timothée Lelievre (T.L.) : Bonjour, moi c'est Timothée Lelievre, j'ai 17 ans. Je fais du judo depuis que je suis petit, et je suis ceinture marron

Quel est le but, et quelles sont vos attentes de ce séjour en métropole ?

C.T. : Avec la Covid, les garçons ont étés privés de compétition. Pendant plus de deux ans, c'était très compliqué de sortir de l'archipel. Depuis un mois, la situation s'est améliorée, donc nous avons décidé de prendre les devants et d'organiser un déplacement en France métropole en faisant un maximum d'activités. Étant originaire de Chartres, nous avons décidé de nous baser là-bas. Ainsi, nous sommes proche de Paris, et nous pouvons venir nous entraîner à l'Institut du Judo, mais aussi au pôle France d'Orléans et au club de Chartres. Nous avons également pu participer aux championnats d’Île-de-France 1D seniors. Nous allons aussi disputer d'autres tournois en Eure-et-Loir et ailleurs.  L'objectif est simple, manger du judo, faire des compétitions et des combats pour acquérir un maximum d'expérience.

A.M. : Tout d'abord, c'est une belle expérience de pouvoir faire un voyage comme celui-ci. C'est aussi une grande chance de pouvoir faire des combats et rencontrer de nouveaux adversaires. Nous allons participer à un cours technique avec Frédérique Demontfaucon qui promet d'être très intéressant. Ce voyage est aussi une occasion de renouer avec la compétition. Nous n'en n'avons pas fait depuis longtemps. Nous allons essayer de faire de notre mieux.

T.L. : Mon objectif est de décrocher ma ceinture noire, car à cause de la Covid c'est compliqué de faire des compétitions pour marquer des points à Saint-Pierre. J'ai aussi envie de progresser. En effet, combattre avec des judokas beaucoup plus expérimentés nous permet de nous améliorer. 

Les méthodes d’entraînement sont-elles les mêmes à Saint-Pierre-et-Miquelon ? 

C.T. : Initialement, j'étais enseignant dans un club dans le milieu rural en métropole, avec un esprit très familiale et j'ai retrouvé à Saint-Pierre, cette convivialité, cette solidarité mais de manière encore plus prononcée. À coté de cela, les méthodes de judo restent similaires.  


QUELQUES IMAGES DE CES JUDOKAS AVEC DES REPRÉSENTANTS DE LA FÉDÉRATION :