Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

DU BEAU MONDE A L'INSEP

DU BEAU MONDE A L'INSEP
Catégorie : ACTUALITÉ
le 30/04/2019
Du 29 avril au 4 mai, plus de 40 judokas issues d’Allemagne, de République Tchèque, du Kosovo, de Slovénie, d’Ukraine et de Grande-Bretagne participent à un stage à l'INSEP avec les féminines de l’Equipe de France.
 
Notre championne d'Europe en titre Madeleine MALONGA face à l'Allemande Luise MALZAHN, médaillée mondiale.
 

De grandes championnes telles que Majlinda KELMENDI (Championne olympique, double championne du monde et triple championne d’Europe), Tina TRSTENJAK (Championne olympique, championne du monde et double championne d’Europe) et Daria BILODID (Championne du monde et d’Europe) se mesurent ainsi cette semaine à nos Françaises sur les tatamis parisiens.

 
Daria BILODID (UKR), championne du monde et d'Europe en titre en -48kg s'est mesurée à notre Française Amandine BUCHARD, double médaillée mondiale en -48kg et -52kg.
 
 

Ce stage international qui s’inscrit dans la préparation des Jeux Européens (22-25 juin à Minsk, Biélorussie) est organisé à l’initiative et par la Fédération Française de Judo. Stéphane TRAINEAU, Directeur des Equipes de France, déclare : « On est contents que les autres nations veuillent venir s’entraîner chez nous. C’est peut-être déjà un petit peu l’attractivité des Jeux Olympiques Paris 2024 ! J’espère que les étrangères vont apprécier nos installations et que ça va leur donner envie de revenir. Ce serait bien que l’on puisse faire de ce rendez-vous quelque chose de régulier. »

Pour Majlinda KELMENDI (KOS), ce stage est une bonne préparation pour la suite de sa saison : « J’aime toujours venir m’entraîner ici en France, le judo y est d’un grand niveau et les équipements sont vraiment bons. En plus de très bonnes judokas participent à ce stage donc ça me convient bien.

Pour les Jeux Européens, je suis prête. Je travaille dur et j’ai hâte d’y être. Ce sera la 2e fois que mon pays le Kosovo participera à ces Jeux Européens. La 1re fois à Bakou, j’étais blessée, je n’avais donc pas pu y combattre. Cette année je suis très motivée et je veux gagner pour moi mais aussi pour mon pays.

Ensuite il y aura les championnats du monde au Japon où j’irai pour décrocher un 3e titre mondial.  J’espère juste une chose, être en forme à ce moment-là, car quand je suis en forme, tout suit ! »

 
A Minsk en juin prochain, Majlinda KELMENDI croisera peut-être la route de nos Françaises Amandine BUCHARD et Astride GNETO, elles aussi sélectionnées en -52kg.