Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

SEBASTIEN MANSOIS NOMMÉ DTN DE LA FEDERATION FRANCAISE DE JUDO

SEBASTIEN MANSOIS NOMMÉ DTN DE LA FEDERATION FRANCAISE DE JUDO
Catégorie : ACTUALITE FEDERALE
le 04/01/2022

Au terme du processus règlementaire de nomination, la candidature de Monsieur Sébastien MANSOIS a été retenue pour le poste de Directeur Technique National de France Judo par la Ministre chargée des sports, Roxana MARACINEANU. 

Sébastien MANSOIS, né le 9 juillet 1978 à Rouen (76), est titulaire d'une licence STAPS (1999), d'un DES judo (2000) et d'un Professorat de sport (2011).

Professeur de judo à 20 ans, il devient formateur régional en 1999 puis entraîneur coordonnateur du Pôle Espoir de judo de Rouen de 2005 à 2020.

En parallèle, il est Conseiller Technique Départemental de la Seine-Maritime de 2001 à 2011 puis Cadre Technique Sportif auprès de la Ligue de Normandie de 2011 à 2021 où il occupe les fonctions de coordonnateur de l'Equipe Technique Régionale et met en place en place l'organisme de formation de la Ligue à partir de 2013.

Dès le début de l'olympiade 2016-2021, la Direction Technique Nationale lui confie régulièrement des missions de formation, de développement, et de management. A partir de mars 2020, Sébastien MANSOIS a en charge la coordination de la cellule de crise COVID-19, puis la gestion de la reprise de l'activité, et enfin le plan de relance 2020-2021.

Sébastien MANSOIS occupait depuis janvier 2021 les fonctions de DTN Adjoint en charge de l'encadrement technique et de la dynamique des territoires au sein de France Judo.

Stéphane NOMIS "Je suis heureux qu'un nouveau DTN soit nommé. J'ai entière confiance dans le travail de Sébastien MANSOIS qui va continuer à oeuvrer pour le développement du judo sur les territoires en accord avec la feuille de route que nous nous sommes fixée. Notre objectif premier est de retrouver le nombre de licenciés d'avant la crise du COVID-19 en fidélisant nos pratiquants mais également en allant toucher des publics nouveaux comme ceux issus des quartiers prioritaires avec le programme 1 000 DOJOS."