Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Rencontre avec Jean-Marc SENE, médecin de l'Equipe de France

Rencontre avec Jean-Marc SENE, médecin de l'Equipe de France
Catégorie : EQUIPE DE FRANCE
le 25/04/2018
Rencontre avec Jean-Marc SENE, le Médecin de l’Equipe de France, qui est présent à Tel Aviv avec toute la délégation française.
 
Quel est votre fonction au sein de l’Equipe de France ?
Je suis Médecin de l’Equipe de France de judo depuis 2012. Ma fonction requiert une présence sur les événements majeurs tels que peuvent être les championnats d’Europe et du monde et les Jeux Olympiques. C’est aussi un travail au quotidien avec une présence la semaine à l’INSEP où s’entraîne l’Equipe de France. Cela permet de mieux connaître les athlètes quand on les retrouve ensuite sur une compétition.
 
Qu’amenez-vous avec vous sur une compétition ?
Lorsqu’on arrive sur une compétition, notre souhait, notre objectif, c’est bien-sûr de ne rien avoir à faire car c’est bon signe pour nos athlètes ! (rires) Il nous faut pourtant emmener ce qu’on est susceptible de devoir utiliser en cas de soucis.
On peut être amené à traiter les sportifs manuellement (ostéopathie), c’est pour ça qu’il nous faut prendre avec nous une table qui soit adaptée pour exercer. Pour faire le diagnostic le plus précis possible on a la chance d’avoir un échographe portable qui permet, en cas de blessure de mieux les étudier. C’est un moyen de donner tout de suite un meilleur pronostic pour savoir si un athlète peut faire ou continuer le combat.
Dans sa chambre d'hôtel à Tel Aviv,  Jean-Marc SENE, a mis en place son matériel pour pouvoir traiter les athlètes en cas de besoin.
 
Au-delà des traumatismes, il peut arriver que les athlètes puissent avoir une pathologie de médecine générale comme une otite, une angine ou une rhinopharyngite. Il faut donc être capable d’avoir des outils pour le diagnostiquer et de pouvoir apporter les premiers soins d’urgence pour les soulager. C’est pourquoi, on est obligé d’apporter certains médicaments, qui sont bien évidemment autorisés dans le traitement des athlètes.
Quand je pars sur une compétition, je prends un sac d’équipements médicaux et un sac pour la table en plus de mon sac d’affaires personnelles. Cela fait environ 20kg supplémentaires mais ce qui est très raisonnable par rapport à d’autres sports où le staff médical vient avec des malles entières !
 
 
Racontez-nous une journée type en compétition
Avant la compétition, il s’agit d’accompagner les athlètes en cas de problème sur les quelques jours à attendre avant le début de l’événement. Je suis le programme de l’équipe. Il faut une disponibilité totale pour pouvoir traiter les athlètes qui en ont besoin. Je ne peux pas partir me promener ou aller faire du tourisme (rires) !
Lorsque la compétition débute, je suis tout l’échauffement avec le staff et j’accompagne les athlètes jusqu’au bord du tapis.
 Jean-Marc SENE,  ici en chambre d'appel, accompagne Sarah-Léonie CYSIQUE jusqu'au tatami.
 
Il faut que je sois présent jusqu’à la fin de la compétition pour être avec les athlètes au contrôle anti-dopage. Puis je reviens rapidement à l’hôtel pour donner des soins aux sportifs qui vont combattre le lendemain. C’est donc une grosse amplitude horaire.
A la fin de la compétition, les athlètes peuvent s’être blessé et je dois pouvoir anticiper et prescrire des examens à faire dès leur retour en calant des rendez-vous par exemple.
 
 
 
En savoir plus sur Jean-Marc SENE
Avant de travailler avec l’Equipe de France de Judo, Jean-Marc SENE a occupé le poste du médecin de l’Equipe de France féminine de foot des -19 ans. Il a aussi travaillé au Centre National Sport de la Défense (ex Bataillon de Joinville) où il suivait des sportifs employés par le Ministère de la Défense. En plus de ses fonctions au sein de l’Equipe de France de judo, il consulte au cabinet Santé Plus Sport sur Paris.