Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

CHAMPIONNATS D'EUROPE CADETS 2022 : UN RÉSULTAT HISTORIQUE POUR L'ÉQUIPE DE FRANCE

CHAMPIONNATS D'EUROPE CADETS 2022 : UN RÉSULTAT HISTORIQUE POUR L'ÉQUIPE DE FRANCE
Catégorie : COMPÉTITION
le 27/06/2022

L'équipe de France rentre des championnats d'Europe cadets (23-26 juin à Porec, Croatie) avec la 1ère place au classement des nations (11 médailles : 3 en or, 5 en argent, 3 en bronze). Ce résultat constitue la plus belle performance de l'équipe de France sur cette compétition depuis 10 ans.

Du 23 au 26 juin, l'équipe de France cadets était en Croatie pour disputer l'épreuve reine des compétitions européennes. Retour sur ces 4 jours.

Le résumé de la compétition :

Jour 1 : Yahn Motoly Bongambe en or, 5 médailles pour l'équipe de France

En -50kg, deux Français étaient engagés lors de cette première journée : Kais Guettari et Yahn Motoly Bongambe. Après avoir chacun réalisé de très beaux parcours, Kais et Yahn se sont retrouvés en finale. Dans une finale accrochée, c'est finalement Yahn qui parvient à trouver la faille pour s'emparer du titre de champion d'Europe cadets ! En -60kg, Kelvin Ray commence parfaitement la compétition en écartant ses trois premiers adversaires. En demi-finale, il s'incline contre le Hongrois Adam Major avant de réagir de la plus belle des manières en place de 3. Il vient à bout de l'Italien Francesco Sampino et permet à la France de compter 3 médailles.

Côté féminin, Morgane Annis s'est illustrée dans la catégorie des -44kg. Elle remporte ses 3 premiers combats dont une lutte intense au Golden Score face à l'Italienne Rebecca Valeriani. En finale, elle est malheureusement battue par Vera Wandel mais elle remporte une très belle médaille d'argent. En -48kg, le scénario de la journée est similaire pour Alyssia Poulange. Elle se défait très rapidement de ses deux premières adversaires avant de livrer une lutte sans fin face à Tara Babulfath. Après plus de 6 minutes de Golden Score, la Suédoise l'emporte. Alyssia réagit très bien en place de 3 où elle remporte la médaille de bronze après 1 minute 42 de combat.

Jour 2 : Deux nouvelles médailles tricolores

Avec 5 médailles en poche, l'équipe de France commence cette nouvelle journée à la deuxième place du classement. En -66kg, Kylian Noel entre très bien dans la compétition avec deux victoires assez rapides. En quart de finale, le tableau nous offre un duel franco-français dans lequel Kylian affronte Antoine Renard. Victoire par hansoku make de Kylian après 1 minute 39 de combat. En demi-finale, il se défait de Bosis sur ippon avant de s'incliner en finale face à Samadashvili. Il devient ainsi vice-champion d'Europe et offre à la France sa sixième médaille !

De son côté, Doria Boursas (-63kg) a elle aussi réalisé un très beau parcours. Elle se hisse en finale en s'imposant à chaque fois par ippon. Lors du combat pour le titre de championne d'Europe, elle est opposée à Sinem Orum. Elle est d'abord menée d'un waza ari mais elle continue de se battre. Malgré deux shido reçus, c'est bien la Turque qui sort victorieuse de cette finale. Bravo à Doria qui peut être fière de son parcours. L'équipe de France compte, grâce à elle, une nouvelle médaille d'argent.

Jour 3 : l'équipe de France sur le toit de l'Europe

Malgré deux médailles remportées la veille, l'équipe de France est tombée à la 5ème place du tableau des médailles. L'objectif était clair en cette dernière journée : s'emparer de la première place.

Et ce sont les féminines qui vont principalement s'illustrer. En -70kg, Lila Mazzarino remporte son premier combat avec beaucoup de maîtrise et retrouve au tour suivant une autre Française, Teophila Darbes-Takam. La lutte est âpre dans ce quart de finale mais c'est finalement Lila qui s'impose après le troisième shido adressé à Teophila. En demi-finale, il ne lui aura fallu que 49 secondes pour écarter son adversaire. Lors du combat final, elle fait face à la Turque Ecem Baysug. Dans un combat très bien maitrisé, elle inflige d'abord un waza-ari à son adversaire avant de conclure par un ippon. Lila Mazzarino devient ainsi championne d'Europe cadette à Porec !

En +70kg, Grace-Esther Mienandi Lalou  et Célia Cancan sont engagées pour ce dernier jour de compétition. Les Bleuettes sortent toutes les deux de leur tableau et se qualifient en demi-finale. Grace-Esther s'impose par ippon après 1:30 de combat. En revanche, Célia s'incline sur un waza-ari avant de se ressaisir en place de 3 où elle décroche la médaille de bronze. En finale, Grace-Esther est opposée à Yuli Alma Mishiner. Au bout d'un intense combat, elle parvient à l'immobiliser au sol et décroche un nouveau titre européen pour l'équipe de France !

Au terme de la journée, la France passe de la cinquième à la première place du tableau des médailles !

Jour 4 : la France vice-championne d'Europe par équipes 

Au lendemain de leur record de médailles, les Bleuets représentent la France dans la compétition par équipe. Dès leur entrée en lice, nos jeunes tricolores prennent le pas sur leurs homologues portugais et s'imposent sur le score de 4-0. Au deuxième tour, la sentence est identique avec une victoire nette de l'équipe de France 4-0 sur la Hongrie. En demi-finale, c'est l’Azerbaïdjan qui se dresse sur leur chemin. Après 3 victoires à 1, Alyssia Poulange s'impose face à Valiyeva et propulse les siens en finale. Lors de ce combat pour le titre contre l'Ukraine, Alyssia remporte une nouvelle fois son duel mais ce ne sera malheureusement pas suffisant. L'équipe de France s'incline 4 à 1 et termine vice-championne d'Europe !

Les mots de Stéphane Nomis, président de France Judo :

La réaction de Gilles Nahon, entraîneur de l'équipe de France cadets :

Quelle est votre réaction après ce bilan record pour l’équipe de France ?

Le staff est extrêmement fier du comportement des judokas français et de cet incroyable bilan. En premier lieu nos félicitations vont aux athlètes de cette équipe de France composée de réels talents que l'on reverra à coup sûr en juniors puis en seniors. Nous félicitons avec Véronique Laude (responsable de de l'équipe de France cadette) tous les collègues du staff national qui ont su sublimer l'excellent  travail réalisé dans les clubs par leurs professeurs et les entraîneurs de pôle qui les ont fait progressé tout au long de la saison.

L'objectif est largement atteint avec 3 titres, 5 médailles d argent et 3 médailles de bronze. Nous remercions France Judo, ses élus, et la DHP pour la confiance qui nous a été accordée et les moyens mis à notre disposition. Nous avons ainsi pu mener à bien notre projet, celui de se tourner davantage vers l'international et d'entraîner dans ce choix nos clubs et nos structures. Le nombre record de sélectionnés sur les European Cup de préparation a été un réel plus dans ces résultats en termes d'émulation et de performance.

Comment envisagez-vous la suite de la saison ?

Nous avons 2 stages  franco-allemand début juillet et début août, les FOJE fin juillet en Slovaquie et le championnat du monde à Sarajevo à la fin du mois d'août pour clôturer la saison .

Grâce au travail réalisé dans les clubs et dans les pôles, avec le staff national, et grâce aux moyens mis à disposition, le projet d'une équipe de France plus conquérante et plus performante s'installera durablement dans le temps. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !

Les podiums français :

(©) European Judo Union