Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

LA FFJUDO ACCUEILLE LES AMBASSADEURS DU SNU !

LA FFJUDO ACCUEILLE LES AMBASSADEURS DU SNU !
Catégorie : ACTUALITÉ
le 17/04/2019

Ce mercredi après-midi, la Fédération Française de Judo a reçu les 13 premiers ambassadeurs du Service National Universel (SNU) à l'occasion d'une séance d'initiation aux principes et fondements du Judo. 

Au cours de cette session d'une heure, nos 13 apprentis judokas ont pu prendre part à un condensé du programme qui sera proposé par la Fédération Française de Judo dans le cadre du Service National Universel. Organisée en 3 grandes phases de découverte, la séance a débuté par un échauffement proposé sur le modèle d'un module de Taïso (Préparation du Corps). Les ambassadeurs, âgés de 15 et 16 ans ont pu ensuite découvrir les principes de base de la chute, dont la maîtrise est indispensable pour débuter le Judo. Prêts à chuter sans risque de blessures, ils ont ensuite pu apprendre et mettre en oeuvre plusieurs techniques d'auto-défense sous l'oeil avisé de leurs 3 éducateurs haut-gradés. Julia Tolofua, officier de réserve de l'Armée et athlète de l'équipe de France était présente pour rencontrer les jeunes. Elle a exprimé son plaisir de pouvoir transmettre les valeurs du Judo d'apprendre à se défendre et à chuter.

Porteur du projet du SNU, Gabriel Attal, secrétaire d'État à la Jeunesse, était présent aux côtés des jeunes volontaires pour assister à cette séance. Il a notamment pu monter sur le tatami, accompagné par Jean-Luc Rougé, pour démontrer quelques techniques d'auto-défense. En marge de cette animation, le Secrétaire d’État a également eu l’occasion de découvrir la diversité des activités et des engagements de la fédération en assistant à une animation à destination de personnes en situation de handicap où des enseignants étaient formés à travailler avec ce type de public.

RÉACTIONS :

Gabriel ATTAL, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse :

« Je suis ravi que nos ambassadeurs du Service National Universel puissent avoir une séance ici.  Je remercie vraiment la Fédération pour avoir organisé et rendu cela possible. On voit qu’à travers le judo, on apprend beaucoup de choses. On apprend à se défendre mais on apprend aussi à maîtriser son corps, à chuter, et c’est important que tous les jeunes puissent le maîtriser. Je suis absolument convaincu que le sport est un vecteur si ce n’est LE vecteur de cohésion. Que c’est comme ça qu’on apprend à être ensemble, à porter un certain nombre de valeurs, de règles.  C’était donc important pour moi que le sport soit présent dans le Service National Universel. »

Jean-Luc ROUGÉ, Président de la FFJDA :

« Une fois de plus le Judo-Jujitsu a prouvé son rôle social et nous sommes très heureux qu’il soit retenu parmi les disciplines du Service National Universel. Nous avons eu le plaisir de recevoir le Secrétaire d’État Gabriel Attal qui est monté sur le tapis pour pratiquer – et faire quelques techniques avec un de nos conseillers techniques sportifs – et discuter avec les jeunes. Une étude a révélé « qu’apprendre à se défendre » constitue une demande de formation prioritaire de la jeunesse. Le Judo répond à cette attente. La légitime défense se doit d’être  expliquée, comme l’apprentissage de la chute, la maîtrise ou l’esquive de l’attaque  et son contrôle : ce sont les fondamentaux des judokas, enseignés à ceux qui participent et participeront au Service National Universel. Tout cela rentre parfaitement dans les missions de notre fédération et nous sommes très heureux de participer à cet engagement de l’État auprès de la Jeunesse, notamment avec nos « cadres techniques d’État ». Ils sont aujourd’hui malmenés dans leur statut professionnel et nous souhaitons insister sur le fait que la mise en place de ce projet ne peut se faire sans leur participation qui garantit sécurité, apprentissage des fondamentaux, engagement et compétences au service de l’État. Ils sont là, à leur place, dans leur mission d’intérêt général. »

Margaux, 15 ans, Ambassadrice du Morbihan

Qu’est ce qui t’a encouragé à découvrir le service national universel ?

Au début c’était plus pour le sport, ça m’intéressait; et puis le fait de découvrir d’autres personnes de mon âge m’a également plu.

C'était ta 1ère au judo, quel est ton ressenti ?

Ça m’a intéressée, après je savais déjà comment me défendre. Comme mon père est militaire je connais déjà des techniques. Mais j’ai appris de nouvelles choses et cela m’a plu. 

Est-ce que tu le referais dans le cadre du service national universel ?

Ah oui !

Marty,  16 ans,  Ambassadeur du Puy de Dôme

Pourquoi t'es tu lancé dans l'aventure SNU ?

Je me suis inscrit au SNU car je souhaite intégrer l’armée de terre plus tard et le SNU me semblait être une expérience qui assez proche, qui pouvait peut être ressembler à ce que je voulais atteindre. Ça me permet d’être en contact avec un milieu et des personnes qui le connaissent bien.

C'était ta 1ere expérience sur un tapis de judo, qu'en as tu pensé ?

Ça m’a beaucoup plu parce que maintenant les risques d'agression se développent, et je trouve que c’est intéressant d'apprendre à répondre à une potentielle attaque.

Avais-tu déjà certaines notions ?

Je maîtrisais l’aspect "attaque" mais pas l’aspect "défensif", j'ai beaucoup appris pendant cette séance et je suis content.

QUELQUES PHOTOS :

Reportage de BFM TV

Ils sont les premiers appelés ..dès le mois de juin, 2000 jeunes vont débuter leur service national universel pic.twitter.com/4Rdp1FcYBP

— BFMTV (@BFMTV) 18 avril 2019