Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération

Lutte anti-dopage

POURQUOI LUTTER CONTRE LE DOPAGE ?

  • Pour protéger le droit fondamental des sportifs de participer à des activités sportives exemptes de dopage.

  •  Pour protéger la santé des sportifs.

  •  Pour préserver l'intégrité du sport par le respect des règles, des autres concurrents, de la concurrence loyale et de l'égalité entre les participants.

LES VALEURS DU SPORT PROPRE : L'ESPRIT SPORTIF SE TRADUIT PAR DES VALEURS POSITIVES QUI SE DÉGAGENT DU SPORT ET DE SA PRATIQUE. 

  • L’éthique et l'honnêteté 

  • L’excellence dans la performance 

  • Le plaisir 

  • La santé 

  • Le travail d'équipe 

  • Le dévouement et l'engagement 

  • Le respect des règles 

  • Le respect de soi et des autres participants 

  • Le courage 


LES SUBSTANCES ET MÉTHODES INTERDITES 


LES BONS RÉFLEXES DU SPORTIF 

  • Consulter un professionnel de santé : médecin, pharmacien, dentiste, etc.

  •  Penser à prévenir le médecin traitant, le pharmacien et l’entourage de son statut de sportif (au sens du code du sport) qui pourrait être soumis aux contrôles antidopage.

  •  Vérifier le caractère interdit d’un médicament à tout moment sur medicaments.afld.fr.


LES RISQUES LIÉS À L'UTILISATION DE COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES 

  • Pour la santé (reins, foie, etc.).

  • De dopage : dans l’hypothèse où les compléments alimentaires contiendraient expressément ou par contamination des substances interdites, cela pourrait conduire à un résultat positif à la suite d’un contrôle antidopage.


LES BONS RÉFLEXES

  • Rappel du principe de responsabilité objective.- Faire preuve de vigilance vis-à-vis des achats sur internet.

  • Consulter un professionnel de santé pour ses besoins nutritionnels : médecin, nutritionniste, diététicien.

  • Privilégier une bonne hygiène de vie : alimentation équilibrée, qualité du sommeil, bonne hydratation...

ATTENTION AUX COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES ! POINT DE VIGILENCE

  • L’industrie des compléments alimentaires n’est pas réglementée comme l’est celle des médicaments. Aucune organisation antidopage, y compris l’Agence mondiale antidopage, ne certifie les compléments alimentaires.

  • Dans l’hypothèse où les compléments alimentaires contiendraient expressément ou par contamination des substances interdites, cela pourrait conduire à un résultat positif à la suite d’un contrôle antidopage.

Chaque sportif est responsable des substances décelées dans ses échantillons, et une violation des règles antidopage survient quand une substance interdite (ou ses métabolites ou marqueurs) est retrouvée dans son prélèvement, indépendamment de la manière dont la substance s'y est retrouvée (intentionnelle ou non).