Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Les disciplines FFJDA

LE JUDO

Commencer le Judo

Pour commencer le Judo, rendez-vous dans l’un des 5 700 clubs affiliés. Retrouvez le club le plus proche de chez vous : Trouver un club près de chez soi

La licence

La licence-assurance garantit une pratique encadrée et vous donne l’accès à l’ensemble des animations organisées par la F.F.J.D.A.  

La pratique

La pratique est encadrée par des professeurs de Judo-Jujitsu diplômés d’état et la qualité de l’enseignement est une priorité pour notre Fédération.

L’enseignement dans nos clubs est dispensé autour de 3 formes de pratique complémentaires :

Le Judo

Jigoro KANO, fondateur de l’école du JUDO KODOKAN, a résumé ainsi son entreprise :
"Le Judo est l’élévation d’une simple technique à un principe de vivre".
"En étudiant le Judo, il est essentiel d’entraîner le corps et de cultiver l’esprit à travers la pratique des méthodes d’attaque et de défense, et ainsi de maîtriser son principe."  

Sport d’équilibre, sport éducatif, sport de défense, le Judo est adapté à toutes les tranches d’âge.
Véritable sport éducatif, le Judo permet à chacun de devenir plus adroit, plus souple, plus fort mais aussi d’apprendre à respecter des règles, découvrir l’entraide, évaluer ses forces et ses faiblesses pour progresser.

 Le Judo est un sport pour tous qui procure un véritable équilibre. Activité de détente et de plaisir, le Judo est une discipline basée sur l’échange et la progression. L’apprentissage se fait de manière progressive en fonction des aptitudes de l’individu, ce qui permet à chacun d’évoluer à son rythme.
Pour les enfants 4-5 ans, la Fédération a mis en place l’éveil Judo. Pédagogie adaptée qui permet le développement physique et intellectuel des très jeunes pratiquants. Le programme éveil-judo est délibérément construit, autour de l’intérêt de l’enfant, pour faciliter ses futurs apprentissages du judo et des activités sportives et artistiques en général.

LE JUJITSU

Prolongement naturel de la pratique du Judo, le Jujitsu est un art basé sur la défense, qui exclut le risque, mais nécessite un véritable engagement du corps et de l’esprit.Le Jujitsu est une méthode de défense fondée sur le contrôle de soi et de l’adversaire. Ceux qui le souhaitent peuvent progresser à travers les grades et obtenir la ceinture noire. Se préparer physiquement et maîtriser les habiletés techniques fondamentales du Judo et du Jujitsu restent les buts de tout pratiquant.

Le Jujitsu, la tradition martiale

Utilisé par les samouraïs lors des combats à mains nues, le Jujitsu a été conservé par les milieux militaires et policiers. Étroitement lié au Judo d’un point de vue historique, il est aujourd’hui également un sport à part entière, accessible à tous et fondé sur le contrôle de soi et de l’adversaire.  

Le Jujitsu, une méthode de défense

Spectaculaire et efficace, la pratique du Jujitsu, qui exclut la brutalité, vous permet d’améliorer votre condition physique et de développer vos aptitudes à répondre à toute agression. D’abord proposé comme méthode de défense personnelle, le Jujitsu permet d’assimiler progressivement l’ensemble des techniques de combat. Le Jujitsu peut être pratiqué par tous : adolescents et adultes, hommes et femmes.

Le Jujitsu, un art du partage

Le rôle du partenaire, donc le vôtre, est essentiel, que vous soyez l’agresseur ou l’agressé. Ce sport est avant tout une relation fondée sur l’entraide mutuelle, condition essentielle pour la progression. Cet échange permet, au-delà de son côté hautement symbolique, une meilleure compréhension de chaque geste, de chaque action.
La pratique du Jujitsu permet pour ceux qui le souhaitent de progresser à travers les grades et obtenir la ceinture noire. Se préparer physiquement et maîtriser les habiletés techniques fondamentales du Judo et du Jujitsu restent les buts de tout pratiquant.

La F.F.J.D.A. et ses professeurs de Judo ont cherché et continuent à travailler pour proposer à tous les pratiquants, en fonction de leur motivation, toutes les facettes de ce concept Judo-Jujitsu, hérité de Jigoro KANO.
Proposé comme art martial, véritable méthode de Self-défense, efficace et attrayante permettant d’améliorer l’ensemble des qualités physiques et mentales, le Jujitsu connaît aujourd’hui un réel succès chez les plus de 15 ans.

LE TAISO

Le Taïso est une méthode moderne, construite à partir d’exercices traditionnels de préparation au Judo. Sa pratique permet de bien préparer son corps, de se protéger et d’améliorer son potentiel physique.
Vous êtes débutant, sportif ou non sportif. Le Judo vous attire, mais vous doutez de vos capacités à pratiquer une discipline physiquement exigeante.

Le Taïso a pour objectifs :

  • De renforcer le système musculaire.
  • D’améliorer la maîtrise des gestes.
  • D’augmenter la souplesse.
  • D’apprendre à se relaxer.

LE KYUDO

KYU, de l'arc et DO, la voie, le Kyudo : du corps considéré comme instrument qui se choisit des prolongements dans la flèche, fait que cette discipline se veut sans originalité, être la voie de l'harmonie. Harmonie qui devra d'abord s'inscrire dans les réflexes quotidiens de l'adepte.
La pratique de l'arc, devient l'art de parvenir à une certaine plénitude. Une plénitude qui permet de gommer, les insignifiantes querelles qui jalonnent une existence et la parasitent.
Pour celui qui tire à l'arc, une sorte d'osmose finit par naître au fur et à mesure de cette longue pratique, il finit par se fondre avec cet objet neutre qui devient le reflet de sa propre personnalité. Par extension, on pourrait qualifier l’arc, d'arme de vérité.

Les Milles Chemins du Kyudo

Perplexité, peur, doute, - mayoï, osoré, utagau- trois sentiments, trois états qui sont psychologiques et profondément ancrés dans l'être humain.
La longue pratique régulière du Kyudo permettra d'évacuer doucement ces trois réactions.

Il faut garder à l'esprit que pour le japonais, la sensation prime sur toute analyse.
Nous sommes à la recherche d'un accord de tout l'être, mais nous ne poursuivons pas les raisons qui permettraient cet accord.

Pour parvenir au sommet du mont Fuji, il existe – dit l'enseignement traditionnel – mille chemins différents. A chacun de savoir choisir le sien. La voie de l'arc s'efforce d'abord de tracer la voie des multiples possibilités qu'offre précisément l'enseignement issu de la tradition ; ensuite, si l'on s'efforce de déchiffrer le contenu d'une pédagogie qui, de prime abord, peut déconcerter l'occidental, le Kyudo amène à la découverte de soi- même, en passant par le geste le plus banal pour parvenir à se sublimer.
Il peut paraître étonnant que le tissu philosophique du Kyudo ait un rapport avec le mouvement, mais, qui a jamais dit que la dynamique était un principe antinomique à la philosophie.

La Pratique du Kyudo

L'une des caractéristiques fondamentales du tir à l'arc japonais réside dans le fait que la cible n'est pas le but principal. C'est un travail sur soi même pour rechercher la beauté du tir et du geste par la perfection de la technique et au travers d'une approche de la sincérité dans les relations, premières esquisses de l'harmonie et de la vérité.
Cette valeur ajoutée, dans une discipline qui conserve quoi qu'il en soit son caractère ludique et sportif, attire aussi bien les jeunes que les adultes.
Sur le plan physique, tout le monde peut pratiquer, homme ou femme, adolescent ou adulte.

Un tir bien fait ne doit pas nécessiter d'efforts dépassant les capacités de chacun, il n'est donc pas important d'être une force de la nature pour pratiquer la discipline. (La puissance de la flèche dépend beaucoup de la légèreté du tir).

C'est pour ces raisons que l'on rencontre des personnes fort âgées qui pratiquent le Kyudo avec un bonheur évident et très rares sont les contre- indications médicales.
Ainsi il n'y a pas d'âge limite ni pour débuter ni pour continuer à pratiquer. Pour que les très jeunes puissent profiter pleinement de tous les aspects de la discipline, il est conseillé de ne pas débuter avant l’âge de 14 ans environ.

Un Dojo National de Kyudo et une reconnaissance internationale 

Parmi tous les dojos et clubs de kyudo en France (près de 60 clubs), le 23 juin 2014 a été inauguré le premier Kyudojo public en France à Noisiel, en présence de la princesse impériale Hisako Norihito de Takamado, du président de la fédération internationale de kyudo, et de nombreuses personnalités. C’est une reconnaissance forte et symbolique de la pratique du kyudo dans notre pays, dirigé par certains des plus hauts gradés européens.

Toutes les informations complètes sur :

Kyudo FRANCE : www.kyudo.fr — Page Facebook : www.facebook.com/ComiteNationaldeKyudo/

Kyudo EUROPE : www.ekf-kyudo.org

Kyudo INTERNATIONAL : www.ikyf.org