Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

CULTURE & GRADE

Jigoro Kano : améliorer à la fois l’homme et la société par la méthode judo

Le judo, pensé et créé par Jigoro Kano, s’est développé comme activité éducative.

La finalité est claire et ambitieuse : éduquer, à partir d’une pratique, dans les dimensions physiques, intellectuelles, morales et viser à une intégration sociale harmonieuse qui a pour but d’améliorer à la fois l’Homme et la société.

Pour nous, judoka, le passé fait une demande au présent : garder et transmettre dans nos dojo, les valeurs des préceptes de Jigoro Kano.

Le dojo, n’est pas une simple salle où l’on pratique du sport, c’est le lieu où l’on étudie la voie, c’est dans ce lieu d’humilité que pour la première fois nous avons foulé les pieds nus, le tatami, revêtu du judogi blanc que nous nommons l’habit de lumière.

C’est ainsi qu’a commencé la transformation du débutant que nous étions, dans l’effort et l’intensité de la pratique du randori, dans le rite inlassablement répété des katas transmis de génération en génération.

Le Maître Jigoro Kano obligeait ses disciples par la pratique du Judo à assouplir le corps et l’esprit.

Jigoro Kano nous dit : « Quoi que vous fassiez dans l’intention de l’exécuter à la perfection et en vue d’atteindre cet objectif, vous devez utiliser l’énergie de votre corps et de votre esprit le plus efficacement possible, cela peut être perçu comme cohérent avec ce que j’ai nommé Grande Voie : le Judo ».

Pour le judoka, cette métamorphose se produit de grade en grade pour aboutir à ce que Jigoro Kano Shihan souhaitait voir développer par la pratique de sa méthode.

La chaîne de nos valeurs nous conduit à ce que les anthropologues appellent « un trait universel » et passe par la triple obligation de donner, recevoir et rendre.

C’est sur ce principe de base de la mutualisation que notre fédération s’est construite, c’est ce que notre Président Jean-Luc Rougé nomme « l’Esprit maison ».

L’entraide et la prospérité mutuelle en sont les fondements, rappelons-nous les mots de Victor Hugo :

« Rien n’est solitaire, tout est solidaire ».

La pratique du judo préserve ses membres de l’anomie ambiante, c'est-à-dire, vise à éviter la disparition des valeurs éthiques, civiques et sociales à cause de l’absence de règle qui pourrait mener les sociétés au chaos.

Restons acteurs, décideurs de notre propre destin, de notre culture judo.

Lorsque l’on évoque la Culture en Judo, on ne peut pas dissocier l’esprit de la pratique.

Tradition – Enseignement – Transmission constituent le véritable continuum du judo.

C’est par la pratique technique que nous éduquons le corps et l’esprit.

Le judo fait appel à un apprentissage de tous les sens, il met en éveil nos capacités de perception et développe les qualités humaines du judoka bien plus vite qu’un non pratiquant.

Comme l’évoque si bien la philosophe Cynthia Fleury « Il y a des initiations qui ne relèvent ni du religieux ni du sacré et qui renvoient au profane ».

Effectivement nous pouvons par la pratique du judo acquérir ce que nous nommons régulièrement au judo « l’Esprit », le judo n’est-il pas une méthode d’initiation, le judo représente pour nous une école de vie.

Éducation (corps et esprit)

Éthique (code moral, maximes de Kano)

Grades (sens des valeurs judo)

Katas (cérémonial, rites)

A nous de mettre de mettre en oeuvre les mots d’Arthur Maurice Hobart :  « Comprendre le passé comme une préparation du présent, expliquer le présent comme le résultat du passé et, peut-être même, faire des conjectures sur l’avenir en tirant parti de l’un et de l’autre ».

Jean-Pierre TRIPET, 8ème dan,Vice-Président chargé de la Culture

 

Quelques ouvrages conseillés :

Ceinture Noire auteur Didier Janicot en vente boutique judo.

Du judo et sa valeur éducative comme pédagogie. Promenade en judo auteur Yves Cadot.

Être ceinture noire auteur Michel Brousse.

Hara centre vital de l’Homme auteur Karlfried Graf Durckheim.

 

Culture 

Le grade 

*SHIN GI TAI

Le grade symbolise une progression globale du judoka sur le plan mental (Shin), technique (Gi) et physique (Taï) dont la ceinture est la marque apparente. La ceinture noire manifeste l'accession à un premier niveau significatif dans cette progression. Le grade est aussi un symbole de l'unité des judokas, formés par un travail commun, par des épreuves communes, le judoka doit poursuivre sa formation vers le grade suivant... (Extrait de la charte du Judo)