Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Hommage à Paulette Fouillet

Paulette Fouillet, grande Judokate Française est décédée après un long combat contre la maladie. 

Le cercle des ceintures noires rend l'hommage ému et respectueux que mérite cette "Dame-samouraï".

 


… Merci Paulette ! Merci de nous avoir ouvert la voie ….


Une « Grande Dame du Judo  féminin»,  Paulette FOUILLET, nous a quittés l’été dernier après un long combat contre la maladie, un dernier « sore made » qui n’aura pas sonné en sa faveur !


Paulette fut parmi les pionnières du judo féminin. En Equipe de France dans les catégories des -72 kg et + 72 kg, 2 fois Vice-Championne du Monde catégorie lourde et toute catégorie, 3 fois Championne d’Europe et 5 fois Championne de France pour ne citer que ses principaux titres, elle est reconnue « meilleure technicienne mondiale » à New-York en 1980 pour les premiers championnats du monde féminins.  Confrontée à des adversaires exceptionnelles comme la Cubaine Castro (2 mètres et plus de 110 kg), Margarita de Cal, Ingrid Berghmans ! Rien ne faisait peur à Paulette, elle aimait gérer et résoudre les dossiers difficiles, un peu comme si  inconsciemment, son talent, son sens tactique pouvaient s’y exprimer au mieux.


Après sa carrière sportive, elle fut l’une des premiers entraîneurs de l’Equipe féminine et s’acharna à promouvoir ce judo féminin encore très discret avec Josiane Litaudon devenue Secrétaire Générale de la Fédération, bousculant tous les codes et  les dirigeants qui  ne reconnaissaient alors que le judo masculin. Cette paire de femmes a réussi un pari audacieux et le judo féminin d’aujourd’hui leur doit beaucoup pour ne pas dire tout !


Cette femme de défis a toute sa vie professionnelle tenté et souvent réussi à faire progresser les athlètes, quelque part ses enfants qu’elle n’a jamais eus, vers le haut, toujours en pensant à leur après carrière sportive ; leur donnant les clés de leur succès futur, même si sur le moment elle pouvait paraître dure avec eux, et ils sont nombreux aujourd’hui à la remercier de ses conseils, sa bienveillance et de son opiniâtreté ?


En janvier dernier, lors de la remise de son 8e  Dan, Paulette a reçu un vibrant hommage des judokas, toutes générations confondues, qui, oubliant les codes ont envahi le tapis afin de lui témoigner affection et reconnaissance.


Paulette a toute sa vie enseigné, en club, en pôle, à l’Insep du plus petit au plus grand et très attachée à  transmettre les valeurs du judo avec sa franchise, sa force et  cette passion qui l’habitaient qu’elle fut en activité, en vacances, ou même durant sa maladie  Paulette n’a jamais lâché un athlète au bord du chemin.


Paulette est partie sereine, après avoir revue son Cercle proche, donner ses derniers conseils et s’assurer que la transmission continuerait et que la vie reprendrait !