Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Définition du PPF

PPF – Projet de Performance Fédéral

 

Le PPF a pour objectif principal, de préparer les judokas aux championnats du Monde et Jeux Olympiques.

Télécharger le texte du PPF
Liste des responsables et des entraîneurs

Le Projet de Performance Fédéral organise l’ensemble des structures labellisées par le ministère de tutelle et des dispositifs d’entraînement permanent, ainsi que l’accompagnement du sportif pour atteindre le plus haut niveau international.
Le projet fédéral, tout en privilégiant la cohérence des actions menées au niveau national et au niveau territorial s’attache à distinguer clairement ce qui relève du judo de haut niveau, de ce qui contribue à l’accès à celui-ci ou à l’émergence des potentiels.
 
LE TRIPLE PROJET HAUT- NIVEAU 
Le PPF comporte trois volets ayant pour objectifs:
 
·       Classer la France parmi les meilleures nations mondiales aux Jeux Olympiques et aux championnats du monde.
·       Former des champions qui trouvent une place dans la société (formation scolaire, universitaire, professionnelle)
·       Faire en sorte que le judoka atteigne son plus haut niveau technique et sportif ce qui lui permettra de prendre des responsabilités dans le judo français (professeur, arbitre, commissaire sportif, dirigeant…)
 
LA STRATÉGIE du PPF 2017 – 2021 est de passer d’un système fondé sur le fonctionnement des structures d’entraînement à un système centré sur le parcours du judoka.
 
Le système est ouvert, le judoka évolue dans le PPF en fonction de son niveau sportif et de sa maturité, il n’y a pas de passage obligé, différents parcours sont possibles. Le sportif évolue dans une démarche progressive vers son meilleur niveau.
 
Les judokas regroupés dans les différents pôles ont un objectif commun : atteindre le haut niveau pour ceux des pôles espoirs, atteindre le niveau international pour ceux des pôles France « Relève », atteindre les podiums mondiaux et olympiques pour l’INSEP.
 
L’opposition sportive avec des partenaires variés est fondamentale dans la progression du judoka.
Les regroupements nationaux et les entraînements sur les pôles assureront un brassage inter générationnel permettant la transition de la catégorie cadets/cadette à juniors et de juniors à seniors.
 
Le judo est un sport à maturité tardive, le PPF suit une démarche progressive du club vers le plus haut niveau.
 
L’ENCADREMENT SPORTIF ET L’ACCOMPAGNEMENT DU JUDOKAsont des interactions entre les différentes structures. Le travail en équipe est nécessaire, il suit les principes suivants :
 
·       Le club est présent à tous les échelons du PPF. Le club a un rôle d’accompagnement du judoka dans son parcours, la majeure partie de l’entraînement étant assurée par le pôle, le coaching en compétition en dehors des tournois inscrits au programme sportif des pôles reste de la responsabilité du club. Le Pôle ne doit pas se substituer au club.
·       Le PES doit laisser aux clubs et aux ligues leurs prérogatives dans le suivi des judokas en compétition.
·       Les pôles espoirs et les pôles France « Relève » sont des structures ouvertes, les judokas hors structures peuvent participer aux entraînements du pôle.
·       L’implication des professeurs de clubs formateurs sur les pôles espoirs est souhaitable.
·       Le travail d’équipe entre les entraîneurs du pôle espoirs et du pôle France de la même région ou de la même ville est indispensable.
 
Le partage des connaissances et d’expériences de l’encadrement est régulier, la formation de nos cadres est permanente.