Fédération Française de Judo
Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

European Judo Union International Judo Fédération Paris 2024
App store Google Play

Covid-19 : Questions/Réponses

Vous êtes un dirigeant de club, un enseignant, un licencié et vous avez une question au sujet de la reprise du Judo suite au déconfinement ? 

Posez votre question en envoyant un e-mail à l'adresse questions.reprisejudo@ffjudo.com. Nous y répondrons aussi vite que possible.

En attendant, nous avons peut-être déjà répondu à votre question, retrouvez ci-dessous l'ensemble des questions déjà posées ainsi que les réponses de nos techniciens : 

Dernière mise à jour : 04/09/2020

 

Que faire en cas de suspicion de COVID-19 au sein du club ? Que faire si un judoka présente des symptômes ou de la fièvre ?

Il est recommandé d’isoler le judoka ou la personne présente dans le dojo, en la guidant vers un lieu dédié en appliquant les gestes barrières (distanciation physique, port d’un masque). Dans le cas d’un mineur, prévenir les parents, et inciter la personne à prendre immédiatement contact avec son médecin traitant.

Le club doit veiller à bien identifier la liste des présences dans le dojo et commencer à préparer la liste des cas contacts, afin de la fournir à l’Agence Régionale de Santé si elle est demandée.

Le judoka malade n’ayant pas d’obligation à prévenir le club des causes de sa maladie, le club ne peut pas obliger ses licenciés à se déclarer auprès de lui en cas de contamination.

Si un cas de contamination est avéré, le médecin préviendra directement les services de santé compétents (ARS notamment).

S’il est contacté par l’ARS, le club veillera à respecter les préconisations qui lui seront faites à ce moment-là (fournir les liste, éventuellement prévenir les cas contacts, etc...)

Attention, un club n’est pas autorisé à divulguer publiquement le nom d’une personne positive au COVID-19.

 

Dans quels cas doit-on porter le masque ? 

Le port du masque est-il obligatoire pour tout le monde ? Si non, à partir de quel âge ? - Mardi 24/08/2020

Le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans, en dehors du temps de pratique. Pendant le temps de pratique d’activité physique, le port du masque n’est pas requis.

J'encadre un cours jujitsu composé d'un petit groupe d'adultes, et régulièrement, je pratique avec eux lorsque l'effectif est impair. Puis-je ôter mon masque durant ces moments de pratique ou suis-je obligé de cesser de pratiquer avec eux ? - Mercredi 25/08/20 par Franck

Au regard de la position centrale de l’enseignant au sein du club, qui l’amène à croiser beaucoup de groupes différents, la FFJDA conseille à l’enseignant, de conserver au maximum le port du masque, même lors des explications techniques, d’éviter de démultiplier les partenaires et d’éviter le brassage entre les différents groupes. L’enseignant est invité à garder le masque et à éviter de le manipuler pendant les cours, et dans la période actuelle de ne pas pratiquer avec les élèves lorsqu’il enseigne. S’il se trouve malgré tout en situation de pratiquant en activité physique le port du masque n’est alors pas de rigueur.

 

Comment désinfecter le dojo ? 

Quelles sont les indications à suivre pour la désinfection des tatamis ? Quels produits utiliser ? - Mardi 02/09/20

Une désinfection quotidienne des tatamis à l’aide de produits virucides est préconisée. Les produits de type ammoniums quaternaires, n’altérant pas les propriétés des surfaces vinyles. Une aération régulière des locaux doit accompagner le processus de désinfection. Toutes les informations nécessaires sur le lien suivant : https://www.ffjudo.com/decouvrez-leprotocole-de-rentree-des-clubs-2020

 

Quels produits utiliser pour des tatamis en coton ? - Vendredi 28/08/20

Une pulvérisation de solution hydro-alcoolique est recommandée pour le traitement de désinfection des surfaces en coton. La solution sera préférée au gel qui aura tendance à déposer une fine pellicule plus difficile à rincer, sur la surface.

À quelle fréquence doit-on désinfecter les tatamis ? - Mercredi 25/08/20 par Linda

La préconisation de fréquence est une désinfection quotidienne à l’aide de produits virucides, et une aération régulière des locaux.

Vous trouverez sur le lien ci-dessous, les préconisations concernant les dispositifs de désinfection des dojos, recommandés par la FFJDA : https://www.ffjudo.com/decouvrez-le-protocole-de-rentree-des-clubs-2020.

 

Quel type de produit doit-on utiliser pour désinfecter les tatamis ? - Mardi 09/06/20

Une désinfection quotidienne des tatamis à l’aide de produits virucides est préconisée. Les produits de type ammoniums quaternaires, n’altérant pas les propriétés des surfaces vinyles. Une aération régulière des locaux doit accompagner le processus de désinfection.

La surface du tapis (tissu et vinyle) doit être indemne de toute souillure ; les taches de sang devront être nettoyées et désinfectées à l’aide de produits fongicides (ne pas utiliser de produits à base de chlore).

La désinfection des tatamis doit s’effectuer à l’aide de produits désinfectants de norme virucide pour les virus enveloppés (Norme européenne virucide EN 14476).

Il est conseillé l’utilisation de produits non chlorés, n’altérant pas les surfaces vinyles, de type ammoniums quaternaires ou savons liquides ménagers non chlorés (ces derniers nécessitant un rinçage). 

De nouveaux systèmes de décontamination comme les rouleaux de luminaires UV C à passer sur les tatamis ou des armoires de décontamination pour habits et judogi, fonctionnant grâce à l’effet germinicide des UV C, peuvent également être adaptés.

La FFJDA conseille de se rapprocher des propriétaires d’établissements recevant du public (ERP) auxquels revient la responsabilité d’établir les conditions de nettoyage et de désinfection des locaux et surfaces. 

Les recommandations spécifiques aux conditions d’hygiène et de désinfection des locaux indoor, dont les salles de combats et d’arts martiaux, sont précisées dans le guide ministériel des « recommandations des équipements sportifs, sites et espaces de pratiques sportives - Edition du 8 Juin 2020. » Pour accéder au guide, cliquez sur le lien suivant : http://sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguideequipementssportifs.pdf

 

Les clubs peuvent-ils reprendre le Judo et dans quelles conditions ?

Qu'en est-il par rapport à la surface nécessaire de la salle pour la pratique ? Y a t-il une limitation du nombre de pratiquants ? - Anne-Marie, Vendredi 04/09/2020

La pratique des activités de Judo Ju-jitsu est autorisée sans limitation de nombre de personnes. Ainsi, la réglementation FFJDA habituelle s’applique.

Ensuite, il convient au club d’adapter la jauge à sa capacité à faire respecter les gestes barrières et les conditions sanitaires nécessaires à une pratique sécurisée, que vous retrouvez dans le protocole de reprise FFJDA. Cela dépend de la configuration de vos espaces, des capacités d’aération des lieux, et ou encore du nombre d’encadrants disponibles.
https://www.ffjudo.com/actualite/protocole-sanitaire-rentree-judo-2020

 

Est-on soumis à l’obligation de déclaration préalable en préfecture pour les regroupement de plus de 10 personnes ? - Mercredi 02/09/2020

Non. Dans le cadre du club, il est possible d’accueillir des pratiquants sans obligation de déclaration, en intérieur comme en extérieur, même s’ils rassemblent plus de 10 personnes simultanément. Vous retrouverez toutes les informations détaillées sur la fiche ministérielle « guide de rentrée sportive » sur le lien suivant : http://sports.gouv.fr/IMG/pdf/ficherentreepratiquesportive.pdf

 

Que faire quand le propriétaire de l’équipement sportif ne veut pas ré-ouvrir le dojo ? - Mercredi 02/09/20

Le club peut communiquer les protocoles FFJDA au propriétaire pour le rassurer sur la sécurisation de la pratique. Le club peut également solliciter les acteurs du territoire : dirigeants, encadrement technique, responsable administratif régional, afin qu’ils apportent leur soutien en contactant le propriétaire du dojo pour le convaincre. La FFJDA est en relation avec l’association des maires de France et peut, à ce titre, intervenir pour faciliter les échanges en cas de blocage.

 

L’utilisation des vestiaires collectifs et des douches, est-elle autorisée ? Doit-on respecter un protocole particulier pour l’utilisation des vestiaires et des douches ? - Mercredi 02/09/20

Depuis le 14 Août 2020, il est à nouveau possible d’utiliser les vestiaires collectifs, dans le strict respect des protocoles sanitaires suivants : définition d’une jauge de fréquentation, liste nominative horodatée des utilisateurs, aération après utilisation. La distanciation physique d’au moins 1 mètre entre les personnes et le port du masque y seront systématiquement respectés. L’accès aux douches est autorisé si la distanciation physique y est respectée (pas de port du masque obligatoire) et si un nettoyage régulier quotidien est effectué.

 

Peut-on reprendre l’activité judo à la rentrée sans restriction ? Les randori au sol et débout sont-ils autorisés dans le cadre de la pratique en club ? - Lundi 31/08/20

Oui, dans le respect des préconisations sanitaires tel que défini par le protocole de reprise FFJDA : https://www.ffjudo.com/actualite/protocole-sanitaire-rentree-judo-2020

 

Sur quel texte officiel s’appuyer pour connaître les conditions autorisées ? - Lundi 31/08/20

Le Décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 – prorogé au 14 aout 2020 décrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 précise l’ensemble des dispositions relatives à la crise sanitaire actuelle.