Fédération Française de Judo

Judo, Jujitsu, Kendo et disciplines associées

Prenez votre licence en ligne à la Fédération Française de Judo

SOLIDARITE

Rencontre France-Japon

Afiche FJ

La rencontre de solidarité "France-Japon" s'est tenue vendredi 23 septembre au Palais Omnisports de Paris Bercy. Cette soirée, créée à l'initiative de L'Equipe et de la Fédération Française de Judo, avait pour but de récolter des fonds en faveur des victimes du tremblement de terre et du tsunami qui ont meurtri le Japon en mars dernier.

En réunissant sur les tapis un combattant de chaque catégorie des Equipe de France et Equipe du Japon, la fête a été belle tant par l'engagement des athlètes, applaudis par 4 800 spectateurs, que par la somme des fonds récoltés. En effet, c'est plus de 50 000 euros qui ont été remis à la Fédération Japonaise de Judo afin d'aider les familles des judokas qui ont subi la catastrophe.

La rencontre en images : cliquez ici

Solidarité Japon

Vous connaissez par l’actualité les multiples difficultés que le Japon rencontre aujourd’hui. La FFJDA a choisi d’apporter à la Fédération Japonaise, son aide en mobilisant des fonds qui seront destinés aux judoka et leurs familles qui ont été touchés par la catastrophe. Laissez vos messages de soutien.

L'article : cliquer ici

Solidarité Haïti

Un partenariat entre les Fédérations Française et Haïtienne de Judo

« Entraide et prospérité mutuelle » : c’est sur la base de cette devise que la Fédération Française de judo a mis en place en 2010 un dispositif d’aide à Haïti, après le séisme qui a fragilisé le pays.

La coopération mise en place a pour objectif d’accompagner le plan de développement de la fédération Haïtienne, porté par son président Ernst Laraque. Le soutien de la FFJDA et de ses ligues (Bourgogne, Nord-

Pas-de-Calais, Martinique et Guadeloupe) s’organise autour de la formation des éducateurs et des dirigeants, l’aide en matériel, la construction d’un dojo, l’accompagnement de l’équipe nationale sur le plan international.

Si le nouveau dojo n’a pas encore vu le jour, plusieurs actions ont déjà été menées par la Fédération Française de Judo et ses partenaires. Avec l’INSEP et le concours du Ministère des Sports, le projet a notamment permis de prendre en charge onze judokas benjamins issus du centre National des talents sportifs Haïtiens et deux entraîneurs en septembre 2010, pour les préparer au championnat panaméricain. Ils ont été accueillis pendant deux semaines à l’INSEP, où ils ont pu bénéficier, entre autres, d’un contrôle médical. Ils se sont

entraînés avec les équipes de France et dans des clubs franciliens, avant de rentrer avec du matériel pédagogique et des kimonos. A l’occasion du dernier tournoi de Paris-Île-de-France Grand Slam, le ministère des sports a financé le voyage de trois athlètes et de leur entraîneur et la fédération française a assuré leur hébergement pendant leur séjour afin de préparer les Jeux Olympiques.

Les jeunes du centre national des talents sportifs Haïtiens aux côtés des athlètes français

Les jeunes issus du centre National des talents sportifs Haïtiens, aux côtés des athlètes français.

Deux containers déjà envoyés par l’intermédiaire d’Ateliers sans Frontières

Deux containers ont par ailleurs été envoyés sur place, grâce au partenariat mis en place avec le Cercle des ceintures noires, le ministère des sports, 132 tatamis neufs financés par la FF Judo, 62 tatamis d’occasion, 2 tonnes de peinture, 140 kimonos et du matériel pédagogique ont ainsi été livrés en Haïti.

Un Dojo à Cap Haïtien

En partenariat avec la Fédération du Bâtiment du Nord et du soutien de son président Benoît Loison (également membre du Cercle des ceintures noires), la FFJDA envisage la construction d’un nouveau dojo à Cap Haïtien.

Un projet à l’initiative de la Ligue de Bourgogne se greffe au dispositif général

L’originalité de celui-ci est qu’il est porté par 10 jeunes ceintures noires de la Ligue de Bourgogne. L’objectif de cette opération est d’apporter une aide en Haïti dans un camp, auprès de jeunes enfants de 9 à 15 ans, en reconstituant une école de judo grâce à un apport matériel, humain et pédagogique, et ce dans le respect et le cadre des besoins locaux .Ces jeunes sont prêts à se rendre sur place, pour aider, former et apporter du matériel. Les Ligues de Martinique et Guadeloupe apportent également leur soutien au projet sur le plan de la formation.

Pour tout renseignement sur le projet ou pour faire un don (matériel ou financier), vous pouvez vous adresser à Bénédicte Rouby ( benedicte.rouby@wanadoo.fr ) ou à Elisabeth Emery (01 40 52 16 09 ou eemery@ffjudo.com).